Vai al sito dell'Armata dei Padri Fathers' Armada
in collaboration with the
Sito ufficiale della Maratano della Città di Roma
Associations
and Citizens

of the World
joining the event

16 MARCH 2008
Vai al sito di Figli Negati
Vai al sito di Caro Papà
Figli Negati
Papà Separati Lombardia
Caro Papà
Figli Contesi Sardegna
home
last update 02.03.2009
register for 2008
Roma 16 Marzo 2008 : Correre e marciare... Un vero PADRE non pu mancare ! -- Rome 16 March 2008 : Running and marching... A real DAD cannot miss this ! -- Rome 16 Mars 2008 : Courir et marcher... Un vrai PAPA ne peut pas rater cela ! -- Rom 16. Mrz 2008: zu laufen und zu gehen... Ein wahrer VATER kann das nicht verpassen! -- Roma 16 de marzo de 2008: correr e ir... Un verdadero PADRE no puede faltar eso -- Roma 16 de Maro de 2008: correr e andar... Um verdadeiro PAI no pode errar aquilo!
 
ORGANIZATION
Vai al sito dell'Armata dei Padri
Vai al sito di Figli Negati
In collaboration
with
Sito ufficiale della Maratano della Città di Roma
 
SPONSORS
2008 EDITION
A Vinicius e Mita Sponsor Daddy's Pride 2008
Hotel Concorde Sponsor Daddy's Pride 2008
 
Firmate la Petizione per i Bambini

 

 



| December 2007 Records | January 2008 Records | February 2008 Records | March 2008 Records | April 2008 Records | May 2008 Records
| June 2008 Records | July/August 2008 Records | September/October 2008 Records | November/December 2008 Records | January/February 2009 Records | March/April 2009 Records |
Send us an email if you wish to send news to be published on this page mail us
BELGIUM

30/05/2008



"Access Denied"
Pascal Gallez
Sabine Vander Elst

nell'ambito degli eventi promossi per il 25/04/2008

"access denied, accès interdit" - "accesso negato"

1a parte
2a parte

Thanks to Thilo Muehlberger for this video

http://1777.lapetition.be
Petition will close on 7 February 2009.

SWEDEN
27/05/2008
PappaRättsGruppen

Report on the Father Congress in Karlsruhe, May 3rd and 4th 2008
Notes, comments and links
By Ulf Andersson

Click on poster
to read all document
(pdf - English version)

BELGIUM

26/05/2008



J'aime Papa et Maman
blog pour laisser un commentaire

COMMUNIQUE DE PRESSE
APPEL A L'AIDE
NOUS SOMMES MENACES PAR NOTRE MAMAN ALORS QUE NOUS DEMANDONS
POUR NOUS ET POUR TOUS LES ENFANTS DU MONDE DE POUVOIR AIMER NOS DEUX PARENTS.

COMMUNIQUE URGENT AUX FAMILLES AINSI QU'A TOUTES LES ASSOCIATIONS ET A TOUS LES SPECIALISTES DE DEFENSES DES LIENS PARENTAUX DU MONDE ENTIER.
VENEZ NOMBREUX CE MARDI 27 MAI 2008 A 9 HEURE

à l'audience PUBLIQUE tenue devant Madame la Présidente du Tribunal de Premièrre Instance de Liège, siégeant en référé, siégeant au local ordinaire de ses audiences, en son Cabinet, Palais de Justice, Place Saint-Lambert, salle A, audit Liège.

Ceux et celles qui viennent en train doivent sortir à LIEGE PALAIS.
LA GARE DE LIEGE PALAIS SE TROUVE A UNE BONNE CENTAINE DE METRE DU PALAIS DE JUSTICE.

Un TOUT Grand Merci pour vos réactions et vos encouragements.
Je recois des appels du monde entier, les visites sur notre blog augmentent, les commentaires aussi; nous répondrons par mail à ceux qui ont laissés leurs adresses email.
J'espère que Maman et ma soeur (que Robin et moi aimons) COMPRENDRONT un jour que tous les enfants du monde ont le droit d'aimer leurs 2 parents, qu'elles nous REJOINDRONT pour faire changer les lois et les mentalités en vue de protéger efficacement les liens parentaux aujourd'hui détruits.

Que ceux qui possèdent déjà un T-shirt ou une casquette concus par Patric:
1 Papa = 1 Maman
veuillent bien le porter.

Que chacun imprime un grand nombres de pages du site afin de les distribuer devant le Palais en expliquant que ce site et notre association dont le but est de protéger les liens parentaux sont menacés.
SELON UN AVOCAT SPECIALISTE ET CONNU DONT LE NOM SERA DIVULGUE S'IL NOUS DONNE SON ACCORD, LE BUT DE LA REQUETE EN REFERE VIOLE ENTRE AUTRE LES ARTICLES 19 ET 25 DE LA CONSTITUTION AINSI QUE L'ARTICLE 10 DES DROITS DE L'HOMME.

En rentrant de l' école, ce jeudi 22 mai, EN PLEINE PERIODE DE BLOQUE, mon frère Robin et moi avons trouvés 3 plis d' Huissiers dans notre boite à lettres.
NOTRE MAMAN ET NOTRE SOEUR ASSISTEES DU MEME AVOCAT, le Bâtonnier JM DEFOURNY, nous assignent ainsi que notre père en REFERE (voir ci-dessus). Elles estiment qu'elles ont subits un grave préjudice du fait que nous avons participés à l' émission du 12/03/2008 à laquelle elles ont refusés de participer et au cour de laquelle nous avons décider de lancer un apple à l' aide en vue de créer l' association à but humanitaire: J'aimePapaetMaman.
ELLES DEMANDENT LA RADIATION ET LA SUPPRESSION DU BLOG ET DU SITE INTERNET AINSI QUE L'INTERDICTION DE CREER UNE ASSOCIATION ET QUE LA MESURE D'INTERDICTION SOIT ACCOMPAGNEE D'UNE ASTREINTE QUOTIDIENNE DE 1000 EUROS.
JAMAIS LA JUSTICE DANS SON ENSEMBLE NE NOUS A CRUS ET POURTANT NOUS N'AVONS FAIT QUE DIRE ET REPETER SANS CESSE LA VERITE.
NOTRE SOEUR REFUSE SANS RAISON VALABLE DE VOIR NOTRE PAPA ET N'EN A JAMAIS RELLEMENT ETE INQUIETEE.
NOTRE MAMAN SANS ETRE REELLEMENT INQUIETEE REFUSE DE NOUS VOIR PARCE QUE NOUS VIVONS CHEZ NOTRE PAPA PRETEXTANT CECI OU CELA ET A PRESENT LE FAIT QUE NOUS AVONS PARTICIPES A UNE EMISSION SANS SON CONSENTEMENT.
COMME ELLE EMPECHE NOTRE FRERE BORIS HANDICAPE MENTAL DE VOIR NOTRE PAPA, NOUS EN SOMMES EGALEMENT TENU A L'ECART.
SANS L'EMISSION DONT J'AIS PARLE AVANT, NOTRE CALVAIRE QUI DURE DEPUIS PLUS DE 10 ANS N'AURAIT JAMAIS ETE CONNU ET NOUS N'AURIONS JAMAIS PU SAISIR L'OCCASION DE METTRE SUR PIED UNE ASSOCIATION INTERNATIONALE.
PARCE QUE NOUS VOULONS QUE CE QUI NOUS EST MALHEUREUSEMENT ARRIVE N'ARRIVE PLUS JAMAIS A D'AUTRES ENFANTS. PARCE QU'AVANT DE DEVENIR PARENTS A NOTRE TOUR, NOUS VOULONS AVOIR LA CERTITUDE DE POUVOIR CONSERVER TOUTE NOTRE VIE DURANT L'AMOUR ET L'ESTIME DE NOS ENFANTS, MEME APRES UNE SEPARATION.

200 000 ENFANTS NE VOIENT PLUS UN DE LEUR PARENT!!!
CA DOIT CESSER!!!
CES PERTES FREQUENTES DE LIENS PARENTAUX LE PLUS SOUVENT ENTRE LES ENFANTS ET LEURS PERES DOIVENT CESSER.

NOS PSYCHOLOGUES NOUS ONT EXPLIQUES QUE NOTRE SOEUR ETAIT PIEGEE PSYCHOLOGIQUEMENT COMME TANT D'AUTRES ENFANTS MÊME DEVENUS ADULTES. CE PIEGE QUI EST APPELE ALIENATION PARENTALE DOIT ETRE DETRUIT.

JE LANCE UN APPEL A L'AIDE.
jE DEMANDE A TOUT JURISTE, AVOCAT, PSYCHOLOGUE ET A TOUTE PERSONNE SENSIBILISEE DE BIEN VOULOIR NOUS AIDER EN VUE DE:
- RENDRE NOTRE SITE CONFORME A LA LEGALITE.
- CREER NOTRE ASSOCIATION.
- ECRIRE LE LIVRE DE MA VIE D'ENFANT ET POUVOIR LE PUBLIER EN JANVIER 2009 A L'OCCASION DE MES 18 ANS.

COMME TANT ET TANT DE GENS QUE NOUS REMERCIONS NOUS ENCOURAGENT A LE FAIRE, MON FRERE ROBIN ET MOI CONTINUERONT A DIRE TOUTE LA VERITE ET A POURSUIVRE LES BUTS HUMANITAIRES DE NOTRE ASSOCIATIONS MEME SI NOUS DEVONS NOUS BATTRE ET MEME CHANGER DE PAYS.
ENCORE MERCI AU GENS DE PLUS EN PLUS NOMBREUX QUI NOUS ENCOURAGENT A CONTINUER, A TOUS CEUX ET CELLES QUI NOUS ONT OU VONT NOUS REJOINDRENT.

blog pour laisser un commentaire

PRESS RELEASE TO NEWSPAPERS, RADIOS AND TELEVISIONS OF THE WHOLE WORLD.
URGENT COMMUNICATION TO THE FAMILIES OF THE WHOLE WORLD AND TO ALL ASSOCIATIONS AND SPECIALISTS FOR THE DEFENSE OF PARENTAL BONDS.

PLEASE COME ON NEXT TUESDAY MAY 27th, 2008 AT 9H00
at the public sitting held in front of Madam President of the Court of First Instance of Liege, sitting in summary procedure, sitting at the ordinary room of her audiences, in her Cabinet, Law courts, Place Saint-Lambert, room A, in Liege.

Those coming by train must stop at LIEGE PALAIS.
THE STATION OF LIEGE PALAIS IS HUNDRED METERS FORM THE LAW COURTS.

THANK YOU VERY MUCH for your reactions and encouragements.
I receive calls from all the world, the visits on our blog are increasing, the comments too; we will answer by email to those who left their email addresses.
I hope that Mom and my sister (loved by both of us Robin and I) WILL UNDERSTAND one day that all the children of the world have the right to love their 2 parents, that they WILL JOIN us to make the laws and mentalities change in order to really protect the parental bonds that are destroyed today.

We are asking to those having already a T-Shirt or a cap made by Patric:
1 Dad = 1 Mom
to wear it.

Please print a large number of pages from the web site in order to distribute them in front of the Palais explaining that this web site and our association – the goal of which is to protect the parental bonds - are threatened.

ACCORDING TO A WELL KNOWN SPECIALIST LAWYER WHOSE NAME WILL BE COMMUNICATED ONLY WITH HIS AGREEMENT, THE GOAL OF THE REQUEST IN SUMMARY PROCEDURE VIOLATES AMONGST OTHER THINGS ARTICLES 19 AND 25 OF THE CONSTITUTION AS WELLA AS ARTICLE 10 OF THE HUMAN RIGHTS.

While returning from the school, last Thursday May 22nd – IN THE MIDDLE OF OUR PERIOD OF PREPARATION FOR NEXT EXAMINATIONS - my brother Robin and I founds 3 letters from a bailiff in our letter box.

OUR MOM AND OUR SISTER SUPPORTED BY THE SAME LAWYER, the President of the Bar JM DEFOURNY sue both of us SUMMARILY together with our father (please see above-mentioned). They consider that they have suffered a serious damage owing to the fact that we participated into the transmission on 12/03/2008 to which they have refused to take part and during which we decided to launch a call for helping in the creation of the humanitarian association J’AimePapaetMaman.

THEY ASK FOR THE STRIKING OFF AND SUPPRESSION OF THE SKYBLOG AND INTERNET WEB SITE WITH PROHIBITION OF CREATING AN ASSOCIATION TOGETHER WITH A DAILY INTEREST ON ARREARS EQUAL TO 1000 EUROS. JUSTICE NEVER BELIEVED US EVEN IF WE HAVE BEEN ONLY SAYING AND REPEATING THE TRUTH FOR 10 YEARS.

OUR SISTER HAS REFUSED WITH NO VALID ARGUMENT TO SEE OUR FATHER FOR 5 YEARS AND NEVER BECAME DISTRESSED OVER THIS.

OUR MOM REFUSES TO SEE US SINCE WE ARE STAYING WITH OUR DAD PRETEXTING THIS OR THAT AND NOW BECAUSE OF THE FACT THAT WE ATTENDED THIS TRANSMISSION WITHOUT HER CONSENT, AND NEVER BECAME DISTRESSED OVER THIS.

SINCE SHE PREVENTS OUR BROTHER BORIS, WHO HAS A MENTAL HANDICAP, TO SEE OUR DAD, WE ARE ALSO KEPT AWAY FROM HIM.

WITHOUT THE TRANSMISSION THAT I MENTIONNED BEFORE, OUR SUFFERINGS LASTING SINCE MORE THAN 10 YEARS WOULD NEVER HAVE BEEN KNOWN AND WE WOULD NEVER HAVE BEEN ABLE TO SET UP AN INTERNATIONAL ASSOCIATION.

BECAUSE WE WANT THAT WHAT UNFORTUNATELY HAPPENED TO US NEVER HAPPENS AGAIN TO OTHER CHILDREN. BECAUSE BEFORE BECOMING PARENTS AT OUR TURN, WE WANT TO BE SURE TO BE ABLE TO PRESERVE ALL OUR LIFE LONG THE LOVE AND ESTEEM OF OUR CHILDREN, EVEN AFTER A SEPARATION.
200.000 CHILDREN DO NOT SEE ANY MORE ONE OF THEIR PARENTS.

THIS MUST STOP!!!

THESE MASSIVE LOSSES OF PARENTAL BONDS MAINLY BETWEEN THE CHILDREN AND THEIR FATHERS MUST STOP.

OUR PSYCHOLOGISTS EXPLAINED US THAT OUR SISTER WAS PSYCHOLOGICALLY SNARED AS WELL AS MANY OTHER CHILDREN THAT ALSO BECAME ADULTS. THIS SNARE BEING CALLED PARENTAL ALIENATION MUST BE DESTRUCTED.

I’M CALLING FOR HELP

I’M ASKING FOR ANY JURIST, LAWYER, PSYCHOLOGIST AND OTHER PERSON TO HELP US IN:
- MAKING OUR WEB SITE IN CONFORMANCE WITH LEGALITY
- TO BE ABLE TO CREATE OUR ASSOCIATION
- TO WRITE THE BOOK OF MY CHILD’S LIFE AND PUBLISH IT NEXT JANUARY 2009 WHEN I WILL BE 18 YEARS OLD.

BECAUSE SO MANY PEOPLE THAT WE THANK ENCOURAGE US TO GO ON, MY BROTHER ROBIN AND I WILL CONTINUE TO SAY ALL THE TRUTH AND TO PURSUE THE HUMANITARIAN AIMS OF OUR ASSOCIATION EVEN IF WE MUST FIGHT AND ALSO CHANGE COUNTRY.

THANK YOU AGAIN TO THE STILL GROWING GREAT NUMBER OF PEOPLE WHO ENCOURAGED US IN GOING ON, TO ALL THE PERSONS WHO JOINED US OR WILL DO IT

please leave a comment on our blog

CANADA
25/05/2008
Yvon Dallaire
"La réelle fonction du père"

Bonjour à tous et à toutes,
Le 15 juin (8 juin en Belgique) 2008 aura lieu la Fete annuelle des pères. A cette occasion, j'aimerais vous offrir le texte ci-joint et ci-dessus intitulé La réelle fonction du père. Vous avez l'autorisation de le publier et de le diffuser à votre guise à la condition d'en citer la référence.
Source et références

En cette journée de la fête des pères et dans un contexte social où de plus en plus de pères veulent s'impliquer dans l'éducation de leurs enfants, il serait peut-être bon de se poser la question : " En quoi consiste réellement la fonction paternelle ? " En quoi sa fonction est-elle complémentaire, et non similaire, à la fonction maternelle ? Quelle est la mission réelle du père ? Voici quelques éléments de réflexion que j'ai glanés au cours de mes lectures et de ma vie de père et qui m'ont servi à écrire le chapitre Un père, pour quoi faire ?

1
Il existe une différence fondamentale entre rôle sexuel et fonction sexuelle. En résumé, le rôle désigne des comportements, des actes ou des attitudes conscientes, volontaires, concrètes, interchangeables et relatifs comme les tâches ménagères ou de pourvoyeurs. Ces rôles évoluent au gré du temps et des modes et peuvent être indifféremment remplis par la mère ou le père (identité de genre). La fonction est à l'inverse des rôles car celle-ci est inconsciente, psychologique (non volontaire), unique, spécifique et absolue (identité sexuée). Aucune mère, malgré sa bonne volonté, ne peut remplir la fonction paternelle ; elle ne peut remplir que " sa " fonction maternelle. Et vice versa !

La fonction maternelle est d'abord une fonction de matrice, de source nourricière, d'enveloppe, de réceptacle de vie, de rétention. La mère représente l'abri, la sécurité, la protection, la chaleur, l'affection, la fusion, la compréhension La mère représente l'amour. La fonction du père en est une de séparation, d'expulsion du sein maternel, de distinction, de différenciation. Le père doit éduquer ses enfants dans le sens étymologique du mot " educare " : faire sortir, tirer dehors, conduire au-dehors avec soin.

La fonction du père est de séparer l'enfant de la mère. Il doit s'interposer entre la mère et l'enfant pour permettre à l'enfant de développer son identité en dehors de la symbiose maternelle et rappeler à la mère qu'elle est aussi une femme, une amante, un être de plaisir, non seulement un être de devoir généreux. Si la mère représente l'amour fusionnel, le père représente les limites, les frontières, la séparation psychologique.
L'enfant a besoin de sentir toute l'attention de la mère pour découvrir sa puissance. Mais il a aussi besoin des interdits de son père pour connaître ses limites et apprendre à faire attention aux autres. L'enfant apprend, par sa mère, qu'il est au centre de l'univers, de son univers ; il doit apprendre, par son père, qu'il existe d'autres univers avec lesquels il devra collaborer pour survivre et s'épanouir. L'enfant doit apprendre à se situer à mi-chemin entre l'attitude du chat et du chien. Le chat se croit le maître en voyant tout ce que son " esclave " fait pour lui, alors que le chien perçoit son propriétaire comme son maître parce qu'il est capable de tout faire pour lui.

D'après les psychologues, la fonction paternelle se manifeste dans cinq secteurs précis :
1. La protection. Auparavant, grâce à sa force physique, cette protection était surtout limitée aux dangers physiques extérieurs : l'homme des cavernes devait protéger les siens de prédateurs de toutes sortes. L'homme du XXIe siècle sera de plus en plus appelé à assurer, en plus, une sécurité émotive non seulement pour ses enfants, mais aussi pour sa femme (c'est d'ailleurs là l'une des principales demandes de la femme moderne). Sa femme et ses enfants veulent pouvoir compter sur lui. Pour ce faire, il doit évidemment être présent, physiquement et psychologiquement, et être valorisé dans cette fonction.
2. L'éducation. Le père doit faciliter à ses enfants l'apprentissage du contrôle de soi ; il doit leur apprendre à renoncer à la satisfaction immédiate de ses besoins et désirs ; il doit leur apprendre la patience. Il doit surtout les aider à canaliser leur agressivité vers une expression positive et constructive de celle-ci. Il est évident que, ce faisant, il apprend lui aussi à mieux gérer ses propres besoins et sa propre agressivité. Mais n'est-ce pas en enseignant qu'on apprend à enseigner ?
3. L'initiation. Le père a aussi comme fonction d'humaniser l'enfant à la frustration et au manque afin de pouvoir l'intégrer dans le monde adulte et le monde social, comme cela se faisait dans les rituels initiatiques des tribus dites " primitives ". Le père initie l'enfant aux règles de la société, sinon aucune vie sociale n'est possible. La démission du père à ce niveau est probablement en grande partie responsable de l'augmentation croissante de la délinquance juvénile. Les enfants deviennent délinquants parce qu'ils continuent de croire que tout leur est dû et que les autres sont à leur service (comme l'était maman).
4. La séparation. La femme moderne demande à l'homme du XXIe siècle de l'accompagner dans toutes les étapes de la grossesse, de l'accouchement et des soins de l'enfant et je crois que cet accompagnement constitue une excellente façon de développer le sens de la paternité. Mais, j'insiste pour réaffirmer que la fonction du père est de séparer l'enfant de la mère et la mère de l'enfant et non pas de former une " sainte trinité " où chacun perd son identité. Ainsi, le père permet la survie et l'épanouissement de l'enfant ; ainsi, l'homme permet la survie et l'épanouissement de la femme qui existe dans la mère.
5. La filiation. Peu importe le nom de famille donné à l'enfant, celui-ci a besoin de savoir qu'il a un père et qui est ce père. Il a aussi besoin de savoir qu'il s'inscrit dans une lignée qui possède une histoire. Il a besoin de se sentir relié à l'humanité, qu'il fait partie de la grande famille humaine. Traditionnellement, la filiation était patrilinéaire ; elle assurait au père qu'il avait un fils ou une fille et elle assurait à l'enfant, fille ou fils, qu'il avait bien un père, ce père.

La maternité ne fait pas de doute : la mère sait que c'est " son " enfant parce qu'elle l'a porté. La paternité, elle, doit parfois être prouvée et c'est la raison principale pour laquelle, ne l'oublions pas, la filiation patrilinéaire et la monogamie se sont développées. L'homme peut ainsi être assuré qu'il est vraiment le père de ses enfants et qu'il peut consacrer ses ressources, sa force de travail et son affection à leur survie et leur développement. C'est une attitude extrêmement paranoïde de croire que les hommes ont inventé ces institutions pour asservir les femmes. Ils l'ont fait pour protéger leurs droits, leur paternité, ce qui m'apparaît un mobile tout à fait légitime. Sinon, l'homme serait encore plus esclave de la femme en ce sens que sa fonction serait réduite à son rôle de pourvoyeur : améliorer les conditions de vie de n'importe quel enfant et il devrait probablement prendre en charge de nombreux enfants qui ne sont pas les siens.

2
Déjà, en juillet 1966, Margaret Mead proposait dans un article de Redbook le mariage en deux étapes. La première consistait en un lien légal sans véritable engagement et sans conséquences advenant un divorce : le mariage individuel ou amoureux. La deuxième étape légalisait la relation à long terme avec des garanties concernant les enfants en cas de divorce : le mariage parental. Ce mariage unirait les partenaires à vie. La première étape a donné naissance au foisonnement des unions libres des années 70 et 80. Mais la deuxième étape n'a jamais pris forme. Les enfants n'ont aucune garantie que leurs droits seront respectés dans le cas de divorce. Les mariages basés sur le sentimentalisme, le non-engagement et l'absence de sens pratique responsable deviennent évidemment explosifs et traumatisants pour toutes les parties en cause au moment du divorce, et les enfants sont souvent l'enjeu des disputes entre ex-amants.
Les alternatives du père
Devant la situation actuelle, l'homme devenu père se trouve face à une alternative que l'on peut présenter de différentes façons :
1. Il délègue toutes ses responsabilités à la mère et lui laisse tout le pouvoir ou bien il s'approprie la partie du pouvoir qui lui revient et fait partie intégrante du triangle familial.
2. Il reste le pourvoyeur de nourriture qu'il a été depuis le début de l'humanité ou bien il s'implique en plus au plan relationnel et émotif pour éviter d'être le père manquant à l'origine des enfants manqués (Guy Corneau) parce qu'ils ont eu trop de mère et pas assez de père.
3. Il démissionne et ne sert que d'épouvantail au service de la mère ou bien il se tient debout et se bat pour remplir sa fonction de père.

Comme l'a si bien fait ressortir le sociologue québécois Germain Dulac, 3 les études faites sur la paternité l'ont été autour des quatre paradigmes négatifs suivants : la passivité, l'absence, la violence et l'abus. On s'est plutôt penché sur les conséquences de l'absence ou de la passivité du père et sur les effets négatifs des abus paternels de pouvoir plutôt que chercher à étudier la paternité pour elle-même, ses caractéristiques intrinsèques, ses apports à l'éducation et l'évolution des enfants ou les façons de mieux l'exercer.

Il serait temps que le discours des pères ­ et partant celui des hommes ­ soit enfin entendu pour ce qu'il est : une réelle volonté de participer à l'éducation des enfants et à l'évolution de l'humanité.

Yvon Dallaire M. Ps.
Psychologue et auteur
http://www.yvondallaire.com

1 Extrait du livre Homme et fier de l'être. Un livre qui dénonce les préjugés contre les hommes et fait l'éloge de la masculinité, publié aux Éditions Option Santé (Canada) en 2001.
2 Certaines études rapportent que 2 à 3 % des enfants sont élevés par un père qui n'est pas le leur, à l'insu du père.
3 Dulac, Germain, La configuration du champ de la paternité : politiques, acteurs et enjeux, in Lien social et politique, no 37, printemps-été 1997.

BELGIUM

23/05/2008



Child Focus

Campagne 2008 : Journée Internationale des Enfants Disparus

Le 25 mai 1979, Etan Patz, âgé de six ans, est enlevé à New York. Il n'a jamais été retrouvé. Les années suivantes, plusieurs organisations commencent à souligner cette date, mais c'est en 1983 que le Président des Etats-Unis proclame le 25 mai « Journée des Enfants Disparus ». En 2002, Child Focus relaye et organise, pour la première fois en Europe, la Journée Internationale des Enfants Disparus. Depuis, nombre de pays nous ont emboîté le pas. A travers nos actions, nous voulons encourager la population à penser à tous les enfants portés disparus dans le monde et répandre un message d'espoir et de solidarité envers les parents qui sont sans nouvelles de leur enfant.

Des fleurs bleues par milliers pour ne jamais les oublier…
Le myosotis, communément appelé "ne m'oubliez pas", est le symbole de la Journée Internationale des Enfants Disparus. En Belgique, des myosotis sous forme de broches ou d’autocollants et des sachets de graines de cette petite fleur bleue seront distribués gratuitement à la population grâce à nos volontaires qui les déposeront dans une multitude de petits commerces.

Un Cri à plus de 25.000 voix

Le 25 mai, à 14h30 au Cinquantenaire, juste avant le départ des 20 km, les 25.000 participants et tous les spectateurs présents serons invités à pousser un Cri. Un Cri collectif. Un Cri de colère et de révolte ou de solidarité et d’espoir face aux disparitions d’enfants. Un Cri pour soutenir les parents, encourager les enquêteurs à ne pas baisser les bras et dissuader les ravisseurs d’enfants de passer à l’acte. Un Cri pour encourager les gouvernements européens à activer le 116.000, le numéro européen d’urgence pour les enfants disparus. Pour renforcer cet acte citoyen, plus de 3000 ballons estampillés du logo de Child Focus seront lâchés grâce à Balloons & Events sur l’Esplanade du Cinquantenaire, lieu de départ du semi-marathon.

Lire toute l'info version fr

L'association Estelle Mouzin http://www.association-estelle.org/accueil.htm créée parce que Estelle a disparu depuis 5 ans (le 9 janvier 2003) a organisé pour la cinquième année consécutive une manifestation sur le Champs de Mars à Paris avec un lancé de ballons à la mémoire de tous les enfants disparus. regarder le vidéo

BELGIUM

22/05/2008



"Access Denied"
Pascal Gallez
Sabine Vander Elst

nell'ambito degli eventi promossi per il 25/04/2008

"access denied, accès interdit" - "accesso negato"

Communiqué de Presse

Access Denied - Accès Interdit

L'action « Access Denied » s'est achevée avec succès.
C'est une cinquantaine d'associations qui auront finalement soutenu cette action.
Sabine Vander Elst et Pascal Gallez sont arrivés à Strasbourg, après 462 km parcourus à pied pour relier le Parlement Européen de Bruxelles au Parlement Européen de Strasbourg.
Les deux parents marcheurs, Karin Jaeckel écrivain et journaliste allemande, des associations et des parents venus de Belgique, de France, d'Allemagne, ou de Suisse, ont remis les signatures déjà récoltées en 3 mois pour la pétition « Access Denied » au président de la commission des pétitions, Monsieur Libicki en présence de Monsieur Edward Mc Millan Scott, de Madame Brepoels et de Monsieur Roglaski.
11 206 signatures; 1248 signatures proviennent de la petition électronique http://1777.lapetition.be/ dont plus de 50% accompagné d'un témoignage d'un parent victimes du rapt de son enfant par un autre parent ou par le Jugendamt, de manière illégale, en toute impunité.
les parents ont lu un discours que vous trouverez ci dessous.
Madame Brepoels, eurodéputé belge, et Monsieur Edward Mac Millan Scott ont accepté de prendre tout leur temps pour écouter les parents et prendre note des remarques de chacun.
En plus de la petition Access Denied, ont été remises trois petitions que les auteurs ont voulu ajouter à notre action:
une d'une maman Française victime du rapt de ses enfants apres avoir été vitriolée ( le juge a classé l'affaire pour « manque de preuve »), une autre de l'école des enfants de Nancy André, enlevés par le père, en toute illégalité, vers le Liban, et enfin une petition remise par une maman belge victime dont les enfants sont victimes d'une aliénation parentale, sous le regard passif des autorités belges.
La Suisse a voulu être présente, pour montrer notre union dans ce combat, et son espoir que l'Europe montre enfin le bon exemple à la Suisse.


'Photo Parlement Européen'.

Discours du 21 mai devant le Parlement Européen
Cher Monsieur Libicki, cher Monsieur Mc Millan Scott, chère madame Brepoels, cher Monsieur Rogalski,
Chers amis,
Chacune des personnes présentes ici est touchée par l´incompréhensible absence de contact avec son ou ses enfants, depuis des années parfois.

Nos regards se tournent cependant vers l´avenir.
Les pays d’Europe ont, pour la plupart, au cours des années, créé un corpus de lois qui devrait permettre au pouvoir judiciaire d’empêcher et de punir l’inacceptable de la maltraitance de l’enfant. Toutes les lois, toutes les conventions, existent ; il reste au Parlement Européen à rappeler a chaque pays d’Europe qu’il lui appartient de faire respecter les lois.
Avec cette pétition, nous vous apportons notre requête. Des centaines de témoignages l’accompagnent et nous sommes certains que vous en prendrez bonne note.
Nous sommes indignés de voir que le politique reste passif, impavide ; nous sommes indignés devant le mépris pour l’éthique montré par certains pays en Europe. Nous sommes démunis devant une telle indifférence, face au dédain clairement exprimé par certains responsables devant le sort de nos enfants : pensez a cette récente interview, reprise sur youtube, de Madame la Ministre (Allemande) de la famille : Ursula Von Der Leyen…
Ce genre d’attitude, nous le rencontrons trop souvent au sein des autorités centrales, dans le cas des rapts parentaux binationaux, ou des institutions judiciaires, dans celui des refus de droits de visite, par exemple.
Nous sommes des parents amputés illégalement d’un enfant, et devons assumer l’injustice, toujours ; le paiement d’une pension alimentaire pour un enfant disparu, parfois. De plus, un jour, dix ou vingt ans plus tard, nous devrons assumer les troubles psychologiques de nos enfants, troubles dus a cette séparation et a l’indifférence d’autorités qui ont, pour le moins, laissé faire.
Nous vous confions cette pétition, notre message et nos demandes. L’Europe doit protéger l’enfant ; son autorité doit être le garant des contacts de l’enfant avec ses deux parents, afin que l’enfant puisse s’épanouir sans jamais être placé au centre du conflit que ses parents pourraient avoir.
Voyez devant vous les parents et les représentants d’associations, qui se sont déplacés. Pères et mères, affaires binationales ou nationales, tous impliques dans la même problématique.
Madame Karin Jäckel, écrivain et journaliste Allemande qui soutient totalement notre démarche, les parents et associations allemands pourront vous parler de milliers d’affaires allemandes ou apparait une discrimination organisée par un Jugendamt qui n’a jamais a répondre de ses actes.
Sosraptsparentaux, accompagné de solidariteraptparental, pourra vous montrer comment un pays comme la Belgique ne respecte pas non plus les conventions internationales, en refusant de les faire appliquer : pour la Belgique, en effet, comptent d’abord les rapports commerciaux et diplomatiques avec certains pays au comportement peu scrupuleux.
D’autres associations, telles que Cap Enfance, Goudi, Figli Negati, Vaterkenniszentrum, j’en passe… doivent perpétuellement se battre, contre une autorité qui ne veut pas remettre ses habitudes en question, afin que le droit des pères a… être père soit, tout autant que le droit d’être mère, une évidence.
Des associations comme Acalpa, PAA0, vous donneront les éléments nécessaires afin de vous rappeler l’importance des fléaux que sont le rapt parental et son corollaire presque oblige, l’aliénation parentale, et la dangerosité de ces fléaux.
Cette action a obtenu le soutien de plus de 40 associations européennes. Elle vous apporte aujourd'hui 11206 signatures, pour une pétition qui se clôturera le 7 février 2009, ainsi que plusieurs centaines de temoignages.
J’espère que le Parlement Européen agira vite, avant que les débordements les plus regrettables viennent de la part de parents déboussolés qui auraient perdus toute confiance en l’Autorité – car vous êtes, politiquement, notre dernier espoir.
Merci de nous avoir reçus ; nous comptons sur vous.
Sabine Vander Elst et Pascal Gallez:
02 736 40 55 ou 0497 38 69 77
http://lebensborn2-mafille-maeliss.skynetblogs.be/

http://1777.lapetition.be
La pétition sera cloturée le 7 février 2009.

SWITZERLAND

22/05/2008



GeCoBi

Manifestation Nationale pour la Coparentalité à Berne, le 17 mai 2008 à 14 Heures

la fondation de GeCoBi, l'association faîtière des organisations parentales et paternelles groupant 13 associations a organisé le 17 mai dernier une manifestation à Berne.


En cette année 2008, le parlement suisse débattra du postulat Wehrli, qui prévoit l'autorité parentale conjointe en cas de séparation, divorce ou enfants nés hors-mariage
Jusqu'ici les lois suisses attribuent le plus souvent l'autorité parentale à un des deux parents, en général la mère. Ce qui a pour conséquence que l'autre parent, en général le père, se trouve privé légalement de toute autorité sur ses enfants, tout en ayant l'obligation de payer les pensions alimentaires et dont la perception par les enfants, est un parent de seconde zone, sans réel pouvoir ni autorité sur leur vie et leur éducation.

parce qu'un enfant a besoin de ses deux parents

UNITED KINGDOM

20/05/2008



Families Need Fathers

McKenzie magazine 79 Summer Edition


download pdf version

BELGIUM

18/05/2008



"Access Denied"
Pascal Gallez
Sabine Vander Elst

nell'ambito degli eventi promossi per il 25/04/2008

"access denied, accès interdit" - "accesso negato"
News from Sabine e Pascal

Communiqué de Presse / Press Release

Access Denied - Accès Interdit - Omgang miskend

FR

Chaque année, après un divorce, des centaines de milliers d’enfants perdent le contact avec l’un de leurs deux parents.
Il serait legitime d’empêcher un parent d’exercer un droit de garde ou de visite, si ce parent avait été condamné pour un crime qui pourrait mettre l’enfant en danger.
Mais l’accès interdit est a peu près systématique dans les divorces. La prise d’otage perpétrée par un parent est usuelle – et impunie.
Cela n’est pas normal ; cela est malsain.
Certains pays européens, en laissant faire les parents rapteurs, ne respectent pas l’affection naturelle d’un enfant envers ses deux parents. Ils méprisent ainsi les droits de l’Homme, ceux de l’Enfant, et les conventions internationales.
Deux parents aux enfants ainsi disparus ont commencé, le 25 avril, une marche du Parlement Européen de Bruxelles à celui de Strasbourg. Ils arriveront le 21 mai à Strasbourg, accompagnés de parents et d’associations internationales. Ils seront honorés par la présence de l’auteur Karin Jäckel.
Arrivant aux portes du Parlement Européen, ils seront accueillis par :
- Mr Libicki, Président de la Commission des Pétitions,
- Mr McMillan Scott, Vice Président du Parlement Européen,
- Mme Brepoels, Eurodéputé Belge,
- Mr Rogalski, Eurodéputé Polonais .
De plus en plus de parents font savoir leurs doléances au Parlement Européen, dans l’espoir que ce dernier fera pression sur des juges paresseux, des fonctionnaires incompétents, des Etats lâches, ou complices de crimes familiaux jamais punis.
Ce 21 mai, nous déposerons une pétition avec des milliers de signatures entre les mains des responsables de l’Union Européenne. Plusieurs centaines d’entre ces signatures sont accompagnées de témoignages de parents touchés par le problème.
Nous donnons rendez-vous à la presse, le 21 mai à 11h30 devant la Mairie de Strasbourg, 1 place de l´Etoile, au départ de la dernière étape de notre marche, qui nous conduira à 13h30 au Parlement Européen, à la Porte du Bâtiment Louise Weil
Contact pour d’avantage d’informations :
Français : Sabine Vander Elst (Tel + 32 497 38 69 77)
Français / Anglais : Pascal Gallez (Tel + 32 473 97 42 92)
Allemand : Karin Jäckel (Tel + 49 (0)7802 90 40 9)
Néerlandais : Goudi.be ( Tel + 32 11 22 86 25)


EN
Action Access Denied // Press Communiqué
Every year, after a divorce, hundreds of thousands of children , loose contact with one of their two parents.
It would be legitimate to forbid custody or visitation rights to a parent, if he/she had been condemned for a crime which could put the child in danger.
But a denied access is almost systematical in a divorce. Hostage taking perpetrated by one of the parents is only too common – and almost never punished.
It is not normal; it is unhealthy.
A few European countries, condoning the parental kidnapping, do not respect the natural love a child has towards both his/her parents. They are scornful of Human rights, Children rights and International Conventions.
Two parents whose children disappeared through a parental kidnapping started, on the 25th of April, a long walk from the European Parliament of Brussels to the seat of Strassburg. They will arrive in Strassburg on the 21st of May, together with parents and international associations. They will have the privilege to be accompanied by the author Karin Jäckel.
At the doors of the EP, they will be welcomed by:
- Mr Libicki, President of the Commission of Petitions,
- Mr McMillan Scott, Vice President of the EP,
- Mrs Brepoels, Belgian MeP,
- Mr Rogalski, Polish MeP .
More and more parents are sharing the story of their woes with the EP, in the hope that it will put some pressure on lazy judges, incompetent civil servants; against States which do not act or which, through their silence, condone the crimes they were meant to prevent.
On this 21st of May, we shall give thousands of signatures to the responsible peoples of the European Union. Hundreds of stories are linked to those signatures, and show the inacceptable short comings of the family law, as it is applied in Europe.
We invite the Press, on the 21st of May, at 11h30, in front of the City Hall of Strassburg (1, Place de l’Etoile), for the start of the last leg of our journey which will take us, at 13h30, to the EP (at the door of Louise Weil Building).
For more info:
French : Sabine Vander Elst (Tel + 32 497 38 69 77)
French / English : Pascal Gallez (Tel + 32 473 97 42 92)
German : Karin Jäckel (Tel + 49 (0)7802 90 40 9)
Dutch : Goudi.be ( Tel + 32 11 22 86 25)

NDLS
Persmededeling // Access Denied – Accès Interdit – Omgang miskend
Elk jaar verliezen na echtscheiding duizenden kinderen het contact met een van hun beide ouders.
Het zou normaal zijn een ouder te verhinderen zijn omgangsrecht uit te oefenen, als die ouder veroordeeld zou zijn voor een misdrijf dat het kind in een gevaarssituatie zou brengen.
Maar in echtscheidingen is het miskennen van het contact nagenoeg systematisch. De gijzelneming door een ouder is gebruikelijk – en blijft onbestraft.
Dat is niet normaal; dat is ongezond.
Sommige Europese landen die de ontvoerende ouders laten begaan, brengen geen respect op voor de natuurlijke affectie van een kind voor zijn beide ouders. Zij misprijzen aldus de rechten van de mens, de kinderrechten en de internationale verdragen.
Twee ouders met kinderen die op die wijze verdwenen, zijn op 25 april een mars begonnen van het Europese Parlement in Brussel naar dat in Straatsburg. Op 21 mei zullen zij in Straatsburg aankomen, vergezeld door ouders en door internationale verenigingen. Zij zullen zich vereerd voelen de schrijfster Karin Jäckel in hun midden te hebben.
Bij de ingang van het Europees Parlement worden zij ontvangen door :
- de heer Libicki, Voorzitter van de Commissie van de Verzoekschriften
- de heer MacMillan Scott, Vice-voorzitter van het Europees Parlement
- Mevrouw Brepoels, Belgisch Europees volksvertegenwoordiger
- de heer Rogalski, Pools Europees volksvertegenwoordiger

Steeds meer ouders dienen klacht in bij het Europees Parlement met de verwachting dat het druk zou uitoefenen op niet al te ijverige rechters, onbekwame ambtenaren, laffe staten, of medeplichtigen aan gezinsmisdrijven die nooit gestraft worden.
Die 21ste mei zullen wij een verzoekschrift met duizenden handtekeningen overhandigen aan de verantwoordelijken van de Europese Unie. Honderden van die handtekeningen kregen getuigenissen mee van ouders die door het probleem getroffen werden.
Wij spreken met de pers af op 21 mei te 11.30 u. voor het Stadhuis van Straatsburg, Place de l’Etoile bij het vertrek van de laatste etappe van onze mars, die ons te 13.30 u. voert naar het Europees Parlement voor de ingang van het gebouw Louise Weil.
Contact voor meer informatie:
Frans: Sabine Vander Elst (Tel. + 32 497 38 69 77)
Frans / Engels : Pascal Gallez (Tel. +32 473 97 42 92)
Duits : Karin Jäckel (Tel. + 49 (0) 7802 90 40 9)
Nederlands: Goudi.be ( Tel + 32 11 22 86 25)

IT
Comunicato Stampa // Access Denied – Accès Interdit
Ogni anno, dopo un divorzio, decine di migliaia di figli perdono il contatto con uno dei propri genitori.
Impedire ad un genitore l'affido o il diritto di visita sarebbe normale nel caso in cui questo genitore fosse stato condannato per un crimine che potrebbe mettere il/la figlio/a in pericolo.
Ma l'accesso vietato è quasi sistematico nei casi di divorzi. Il prendere in ostaggio perpetrato da parte di un genitore è usuale - ed impunito.
Non è normale; è malsano.
Alcuni paesi europei, lasciando agire i genitori rapitori, non rispettono l'affetto naturale di un/a figlio/a nei confronti di entrambi i genitori. Disprezzano così i diritti dell'Uomo, quelli del/la Bambino/a, e le convenzioni internazionali.
Due genitori con i figli spariti hanno iniziato, il 25 aprile, una marcia dal Parlamento Europeo di Bruxelles a quello di Strasburgo. Arriveranno il 21 maggio a Strasburgo, accompagnati da genitori ed associazioni internazionali. Avranno l'onore della presenza dell'autrice Karin Jäckel.
Alle porte del Parlamento Europeo, saranno ricevuti da :
- Mr Libicki, Presidente della Commissione delle Petizioni,
- Mr McMillan Scott, Vice Presidente del Parlamento Europeo,
- Mme Brepoels, Eurodeputato Belga,
- Mr Rogalski, Eurodeputato Polacco
Un numero sempre maggiore di genitori presentano le proprie lagnanze al Parlamento Europeo, nella speranza che faccia pressione su giudici pigri, funzionari incompetenti, Stati vigliacchi, o complici di crimini famigliari mai puniti.
Il 21 maggio prossimo consegneremo migliaia di firme nelle mani dei responsabili dell'Unione Europea. Centinaie di queste firme sono accompagnate da testimonianze di genitori toccati da questo problema.
Diamo appuntamento alla stampa, il 21 maggio alle 11h30 davanti al Comune di Strasburgo, 1 place de l'Etoile, per la partenza dell'ultima tappa della nostra marcia, che ci porterà alle 13h30 al Parlamento Europeo, alla Porta dell'Edificio Louise Weil
Contatto per maggiori informazioni :
Francese: Sabine Vander Elst (Tel + 32 497 38 69 77)
Francese / Inglese : Pascal Gallez (Tel + 32 473 97 42 92)
Tedesco: Karin Jäckel (Tel + 49 (0)7802 90 40 9)
Olandese : Goudi.be (Tel + 32 11 22 86 25)


GERM
Presseerklärung “Umgang verweigert” Nach der Trennung und Scheidung ihrer Eltern verlieren Tausende Kinder in Europa alljährlich einen ihrer beiden Elternteile.Es ist normal, eine Selbstverständlichkeit, einem kriminellen Elternteil, der seinem Kind ein Leid angetan hat, Umgangs- oder Besuchsrecht zu verbieten. Es genügt jedoch eine Auflösung der elterlichen Paarbeziehung, um fast automatisch auch eine Trennung eines Elternteils von dem gemeinsamen Kind zu erzwingen. Kindesentziehung oder Kindesentführung durch einen Elternteil ist etwas Alltägliches – und wird fast nie bestraft. Das ist nicht normal. Das ist krank. Einige europäische Länder dulden den elterlichen Kindesentzug. Dadurch missachten sie die natürliche Liebe eines Kindes zu seinen beiden Elternteilen. Sie verletzen außerdem die Menschenrechte, Kinderrechte und Internationale Abkommen. Zwei Elternteile, deren binationale Kinder ihnen durch den anderen Elternteil entzogen wurden, begannen am 25. April 2008 einen Protestmarsch vom Europaparlament in Brüssel zum europäischen Parlamentssitz in Straßburg. Am 21. Mai 2008 werden sie in Straßburg ankommen. Andere Eltern und Elternvertreter von über 40 internationalen Selbsthilfegruppen und Vereinen werden sie begleiten. Auch die Autorin Karin Jäckel, die sich für das Recht aller Kinder auf beide Eltern einsetzt, wird dabei sein.
Vor dem Europaparlament werden sie erwartet von
- Herrn Libicki, Präsident der europäischen Petitionskommission,
- Herrn McMillan Scott, Vizepräsident des Europarlaments,
- Frau Brepoels, MeP Belgien,
- Herr Rogalski, MeP Polen.Immer mehr Eltern teilen ihre Leidensgeschichte Europaparlamentariern mit, weil sie hoffen, dies werde Druck aufbauen gegen faule Richter, inkompetente Behördenangestellte und gegen Staaten, die trotz ihrer anders lautenden Verpflichtung nichts gegen Umgangsverbote unternehmen oder Kindesentziehungen stillschweigend dulden. Am 21. Mai 2008 werden wir den Verantwortlichen der Europa-Union Tausende Unterschriften gegen Umgangsverbot und Kindesentziehung übergeben. Hunderte von Erfahrungsberichten Betroffener sind mit diesen Unterschriften verbunden. Sie beweisen das nicht hinzunehmende Versagen der Familiengesetzgebung in Europa. Wir laden die Presse ein, uns am 21. Mai 2008 ab 11: 30 Uhr vor dem Rathaus in Straßburg (1, Place de l’Étoile) zu treffen und uns das letzte Stück unseres Protestmarsches gegen Umgangsverbot und Kindesentziehung zu begleiten. Um 13: 30 Uhr werden wir unser Ziel, das Europaparlament, vor dem Eingang des Louise Weil-Gebäudes, erreichen.
Für weitere Informationen:
Französisch : Sabine Vander Elst (Tel + 32 497 38 69 77)
Französisch/Englisch : Pascal Gallez (Tel + 32 473 97 42 92)
Deutsch : Karin Jäckel (Tel + 49 (0)7802 90 40 9)
Holländisch : Goudi.be ( Tel + 32 11 22 86 25)

http://1777.lapetition.be

SWITZERLAND

16/05/2008



Pères Pour Toujours Genève

Manifestation Nationale pour la Coparentalité à Berne, le 17 mai 2008 à 14 Heures

En cette année 2008, le parlement suisse débattra du postulat Wehrli, qui prévoit l'autorité parentale conjointe en cas de séparation, divorce ou enfants nés hors-mariage

Jusqu'ici les lois suisses attribuent le plus souvent l'autorité parentale à un des deux parents, en général la mère. Ce qui a pour conséquence que l'autre parent, en général le père, se trouve privé légalement de toute autorité sur ses enfants, tout en ayant l'obligation de payer les pensions alimentaires et dont la perception par les enfants, est un parent de seconde zone, sans réel pouvoir ni autorité sur leur vie et leur éducation.

Vous êtes conscients de la coparentalité et de la nécessité pour un enfant d'avoir ses deux parents.

Alors venez avec vos enfants et vos petits-enfants, soutenir massivement la fondation de GeCoBi, l'association faîtière des organisations parentales et paternelles groupant 13 associations.

Manif nationale pour la coparentalité à Berne, le 17 mai 2008 à 14 Heures

parce qu'un enfant a besoin de ses deux parents

[Merci a Kerim Maamer - Centre des Droits Parentaux - Justice Parentale - pour avoir envoyé l'information]

ARGENTINA

16/05/2008



PADRES HOY LA PLATA

PROYECTO DE LEY "RESPONSABILIDAD PARENTAL COMPARTIDA". REDACTADO Y PENSADO DESDE ONG PADRES HOY

EL PROYECTO DE LEY DE "RESPONSABILIDAD PARENTAL COMPARTIDA" FUE INGRESADO EN CAMARA DE DIPUTADOS DE LA NACION.
DESDE "PADRES HOY" PENSAMOS AL GENERAR ESTE NECESARIO Y MODERNO PROYECTO EN EL INTERES SUPREMO DEL NIÑO, DE NUESTRO HIJOS Y DEL DERECHO QUE ELLOS TIENEN A CRECER CON AMBOS PADRES PRESENTES Y A SU IDENTIDAD. Y DE LA RESPONSABILIDAD PARENTAL QUE TODOS LOS PADRES Y MADRES DEBERIAMOS ASUMIR LUEGO DE UNA SEPARACION CONYUGAL, PORQUE PADRES Y MADRES TENEMOS LA MISMA RESPONSABILIDAD Y EL MISMO DERECHO A CUIDAR, EDUCAR Y VER CRECER A NUESTROS HIJOS.

AGRADECEMOS A EL DIPUTADO NACIONAL DR. CARLOS RAIMUNDI, QUIEN CON ENTERO COMPROMISO SOCIAL, ABORDO ESTA PROBLEMATICA Y TRABAJO EN EL ARMADO DEL PROYECTO, TAMBIEN AL DIPUTADO NACIONAL DR. EMILIO GARCIA MENDEZ POR SUS APORTES Y TODOS LOS DIPUTADOS NACIONALES FIRMANTES.
GRACIAS EN NOMBRE DE ONG PADRES HOY Y DE TODOS LOS NIÑOS A QUIENES NO LES SERAN VULNERADOS SUS DERECHOS CUANDO ESTE PROYECTO TENGA SANCION Y SE CONSTITUYA EN LEY.

Diputados Firmantes:
Raimundi, Carlos
Macaluse, Eduardo
García Méndez, Emilio
Gorbacz, Leonardo
Bélous, Nélida
Fecha: 5 de Mayo de 2008

Número de Expediente: 1932-D-08

LOS INVITAMOS A LEER EL PROYECTO DE LEY EN

BELGIO

14/05/2008



Collectif La Vie de Pères

Canada - Le Mouvement masculiniste au Québec, Mélissa Blais et Francis Dupuis-Déri

La sortie du livre de Mélissa Blais et Francis Dupuis-Déri, Le mouvement masculiniste au Québec ou l’antiféminisme démasqué (Éd. Remue-ménage), suscite de nombreuses réactions.

Résumé du livre et commentaires de Serge Ferrand
Depuis quelques années, l’idée que les hommes vont mal gagne des adeptes. Cette prétendue crise de la masculinité aurait une cause : les femmes, et surtout les féministes, qui domineraient la société québécoise. Des partisans de la «cause des hommes» grimpent sur des ponts pour y déployer des banderoles, lancent des poursuites judiciaires contre des féministes, prennent la parole en commissions parlementaires, publient des livres et multiplient les sites Internet qui attaquent le féminisme. Certains militants vont même jusqu’à harceler les groupes de femmes.
Le présent ouvrage est le premier à documenter le mouvement masculiniste québécois et à démontrer qu’il nuit à l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes. Car, malgré le discours largement répandu de «l’égalité-déjà-là», et celui plus agressif du «féminisme-qui-est-allé-trop-loin», force est de constater que le patriarcat est encore bien vivant, même s’il est vrai que les féministes ont fait des avancées importantes, au prix de longues luttes.
Des textes de Janik Bastien Charlebois, Mélissa Blais, Louise Brossard, Francis Dupuis-Déri, Karine Foucault, Mathieu Jobin, Diane Lamoureux, Ève-Marie Lampron, Josianne Lavoie, Émilie St-Pierre et Marie-Ève Surprenant.
Mémoire errante
JAN J. DOMINIQUE

Presentazione del libro

SPAIN

13/05/2008



Action4justicenow
Accionporlajusticia

Abuelos paternos luchan por sus nietos.
Por favor divulguen.

www.eduynatalia.com

Llega a nuestra redaccion un comunicado de prensa internacional, donde unos abuelos paternos han hecho un llamamiento internacional al Presidente del Gobierno Español D. Jose Luis Zapatero, a su Majestad el Rey de España, a la Reina Doña Sofia, y a todos los Jueces, Magistrados y Administracion de Justicia Española para que se permita a sus nietos viajar a Estados Unidos de America (USA) este verano para verles antes de morrir.

Ante esta grave injusticia la Presidenta del Partido Politico Afiliaciones, Asociaciones y Acciones por la Justicia ( AXJ ) de España, Doña Rosa Maria Martin, ha asumido la defensa de estos Abuelos Paternos ante el Juzgado de Familia Numero 24 de Madrid, cuyo titular el Sr. D. Juan Pablo Gonzalez del Pozo, ha negado hacer ninguna declaracion al respecto.

Aparentemente los Abuelos Paternos han presentado un escrito muy fuerte ante el Juzgado que ha sido elevado hasta el Ministro de Justicia y el Pleno del Consejo General del Poder Judicial ( CGPJ ).

Los Abuelos Paternos agumentan que no hay ningun motivo para mantener a sus nietos alejados de ellos dado que "no han hecho nada ni cometido ningun crimen mas querer a sus nietos como cualquier abuelo".

Los abuelos han creado una pagina web para sus nietos: www.eduynatalia.com y han salido en un pelicula internacional sobre este tema: www.supportthemovie.com .

Este asunto va en relacion con la tan ansiada "Custodia Compartida" donde miles de niños son separados de sus padres y familias paternas despues de una separacion o divorcio de sus progenitores.

ARGENTINA
13/05/2008 Logo Gapadeshi
GAPADESHI

Condena a prisión a madre por falsificar autorización paterna para salir del país

Este FALLO que condena a una Mamá con evidente intención de impedir a su hija tener la adecuada comunicación con su Papa es producto de la incansable labor que realiza GAPADESHI ( Grupo de Autoayuda de Madres, Padres y Abuelos Alejados de sus HIJOS y NIETOS ) en la ciudad de ROSARIO ( Sede Central ) Provincia de SANTA FE, REPUBLICA ARGENTINA, proponiendo SOLUCIONES CREATIVAS para que nuestros HIJOS puedan vivir mejor y dejen de sufrir viendo pelearse a sus Padres.
No puedo dejar de destacar a este Papa que entendió nuestro mensaje y la labor del AMIGO y mejor Abogado Joven de Familia el Dr. Lionel H. DVORETZ para llegar a que la NENA viva en su ciudad, en la misma escuela y con la mayoría de sus familiares.

MADRE CONDENADA A UN AÑO DE PRISIÓN POR FALSIFICAR AUTORIZACIÓN PARA SACAR ILEGALMENTE A SU HIJA DEL PAÍS

ANTECEDENTES: En el año 1994 la pareja de padres comienza una relación de noviazgo y concubinaria. Dos años más tarde, el 04 de diciembre de 1996 nace una hija de la relación.- La pareja convive durante 8 años, hasta que en febrero de 2002 la relación se disuelve y el progenitor se retira del hogar. La separación se produjo en aparente buenos términos, continuando el padre visitando diariamente a su hija.
En el mes de abril de 2002 la progenitora desaparece con la hija de ambos. Durante los nueve meses siguientes el padre estuvo impedido de ver a su hija. Los primero siete meses de alejamiento, ni siquiera tenía datos sobre su paradero. A los fines de su búsqueda, se hicieron pegatinas en la vía pública con el rostro de la niña, se acudió a los medios de televisión (participó del programa Plan A), solicitando información sobre su paradero, además de la correspondiente denuncia policial que se radicó por ante el Juzgado de Instrucción de la 6ª Nominación de Rosario.
Concretamente, el progenitor denuncia el 26 de agosto de 2002 que su ex concubina había “raptado” a su hija de 5 años –en aquél entonces- y que no tenía conocimiento de su paradero. A fin de lograr su ubicación, se dio intervención al Juzgado Penal de Rosario, a INTERPOL y varias organizaciones no gubernamentales abocadas a la problemática de los padres separados de sus hijos (GAPADESHI: Grupo de Autoayuda de Padres, Madres y Abuelos alejados de sus hijos y nietos, con sede en Rosario, Montevideo Nº 2768, tel: 0341-4376029 / 0341-156189965 presidida por Eduardo Juan MACCIO; y otras con sede en ESPAÑA). Durante siete meses se fue construyendo un mapa de posibles destinos de la niña hasta arribar a la dirección del colegio al que asistiría la niña en Madrid, España.- Así fue como el progenitor viajó a dicho país para reencontrarse con su hija. La ex concubina, al verse acorralada por las acciones judiciales y policiales iniciadas, y al no tener permiso de residencia en España, decidió modificar su actitud delictiva, obstructora y evasiva, permitiendo que el padre regrese a la argentina con la niña a cambio de que éste retirase las denuncias en su contra y mejorar así su delicada situación procesal. Asimismo, urdió una trama de supuestos malos tratos que habría recibido en Argentina por parte del padre de su hija, utilizándolo como excusa para el “secuestro” de la niña. Es dable destacar, que nunca se corroboraron ninguno de los argumentos de la madre, quien tampoco había denunciado ninguna amenaza o agresión antes de fugarse con la niña de ambos. Recién en el mes de enero de 2004 el padre pudo conseguir que la niña regrese a vivir consigo a la Argentina, permaneciendo bajo su guarda y tenencia hasta el día de la fecha. Destacándose que la progenitora sólo regresa a la Argentina una vez al año a visitar a su hija, despreocupándose también de su manutención.

PRIMERA MADRE INCLUIDA EN EL REGISTRO DE DEUDORES MOROSOS DE CUOTA DE ALIMENTOS. A partir de obtener la tenencia el progenitor (discernida por el Tribunal Colegiado de Familia de la 3 Nominación a cargo de la Dra. Graciela Carciente de Santarelli), y pasados varios meses en que se hizo cargo exclusivamente de la contención económica de su hija, el padre es asesorado por su letrado Dr. Lionel Hernán DVORETZ, abogado, Estudio Jurídico sito en calle Entre Ríos Nº 2019, tel.: 0341-4812663 / 155 697585, y decide –como por derecho corresponde- reclamar a la madre no conviviente una justa colaboración para el sostenimiento de la niña. El Tribunal de Familia Nº 3 pondera que la madre es una persona joven, capaz de trabajar, como también evalúa su nivel de vida (viajes a España reiterados, veraneos en hoteles de lujo de Mar del Plata con un costo
de $350.- por noche, nuevo domicilio real en Rosario, en un piso de Barrio Martin, etc) y en consecuencia fija una cuota de alimentos provisoria a su cargo de $300.- mensuales. Al negarse sistemáticamente la progenitora a cumplir con la sentencia judicial que le imponían el pago de $300.- mensuales, la Jueza de Familia ordenó su inscripción en el Registro de Deudores Morosos de Cuota Alimentaria, resultando ser la primer mujer de todo el país inscripta en un registro de ese tipo.

INCUMPLIMIENTO DE LOS DEBERES DE ASISTENCIA FAMILIAR. Al persistir en su conducta contumaz, se ampliará la denuncia formulada en el Juzgado Correccional de la 10 Nominación por el incumplimiento total y sistemático de la cuota de alimentos establecida judicialmente (adeudando a la fecha una suma cercana a los $15.000.-). Previendo la Ley Penal Nº 13.944 la pena de prisión de un mes a dos años, a los padres que, aun sin mediar sentencia civil, se substrajeren a prestar los medios indispensables para la subsistencia a su hijo menor de dieciocho años.

LA FALSIFICACIÓN DE INSTRUMENTO PÚBLICO Y LA PENA DE PRISIÓN. En una primera instancia, cuando pesaba sobre la madre solamente el procesamiento penal por IMPEDIMENTO DE CONTACTO AGRAVADO (Ley 24.240), la misma argumentó que se había ido con la niña del país con destino a España por el aeropuerto de Ezeiza, sin que le pidieran la exhibición de autorización o documentación alguna para sacar a la niña del país. Pero con el correr del tiempo, el padre averiguó que dicha maniobra fue posible porque su ex concubina había obtenido un FALSO PERMISO ADULTERANDO SU FIRMA, HACIENDO PASAR A UN TERCERO POR EL PADRE DE LA NIÑA. Así fue como concretó la denuncia pertinente en la Justicia Penal y en consecuencia, el Juzgado de Sentencia Nº 2 pudo comprobar que esa maniobra prohibida pudo realizarse mediante la adulteración de una falsa autorización paterna para abandonar el país.
La progenitora fue condenada en primera instancia como partícipe primaria del delito de falsedad ideológica (art. 293 C.P.) y la maniobra consistió en concurrir a una escribanía con otra persona que haría las veces del progenitor, quien se encontraba dotada del D.N.I. del progenitor (sustraído a este por su ex pareja de sus pertenencias) y haciéndose pasar por él, firmó la referida autorización. Dos semanas más tarde, el 23 de agosto de 2002, se concreta el viaje a España con la niña. Las pericias corroboraron que en el instrumento público se encontraba inserta la firma de la progenitora, y que, en cambio, la firma atribuible al padre era apócrifa. Asimismo, el tribunal desestimó el argumento de la madre, considerando improbable que no se efectuaran los pertinentes trámites migratorios al salir del país, concluyendo que se encontraban reunidos en el expediente los elementos probatorios de convicción suficiente para considerarla partícipe primaria del delito de falsedad ideológica, correspondiéndole un año de prisión en suspenso, más las costas del juicio.

CONSIDERANDOS DEL FALLO:

“En cuanto a la autoría y consiguiente responsabilidad de la acusada, vemos que al ser indagada a fs. 28, T…….F……. declara que reconoce como de su puño y letra la firma de la fotocopia que se le exhibe (fs. 4), la otra firma aparentemente no es la de C……..M……. Que ella fue sola a firmar que pasó primero por la Escribanía, que ignora si después pasó otra persona, que nunca tuvo acceso al documento de C……M….., nunca pudo entrar al domicilio de este sin su autorización porque tenía alarma. Que se separaron en el año 2002 por las agresiones que sufría y denuncio en Seguridad personal. Que no recuerda quien escogió a la Escribana, que firmarían por separado porque él todavía no estaba de acuerdo en irse a España, que él la había autorizado verbalmente, que por eso habían sacado pasaporte ella y su hija, que nunca tuvo el documento de C…….M……. en su poder, que no falsificó nada, tampoco falseó, que el la Escribana quien tiene que explicar como firmó otra persona diferente a C…...M……...”-

“Que no puede soslayarse que en los autos principales T……..F……. al ser indagada manifiesta que efectivamente viajó a España, no recuerda si el día 22 o 23 de agosto de 2002, que en Ezeiza pasaron sin problemas el trámite migratorio, que no le pidieron la autorización”.

“Que atento a la labor pericial de fs. 70, se ha demostrado que la firma inserta en la autorización de viaje, cuyo original fue requerido a la Escribana T…..G…...G….., como perteneciente a C…..M……. “es apócrifa”, es decir no pertenece al haber escritural del Sr. C…..M…...”

“No es creíble que la enjuiciada saliera del país como relata, es sabido que y habida cuenta de problemáticas como la que nos ocupa se pone celo especial cuando se trata de controlar la salida de menores de edad”.

“Extremando el análisis podría suponerse que no se controló debidamente la salida de la niña de Ezeiza, pero el hecho denunciado y acreditada la falsedad impide tal conclusión. Es evidente que como sostiene el Superior (la causa fue revisada por la Cámara de Apelaciones que ordenó el procesamiento de la imputada) si T…… F……. salió del país con su hija fue a expensas de la autorización firmara días antes y de la gestión realizada a través de la Escribanía y debe responder por ello”.

RESOLUCIÓN: 1) Condenando a T…… F…….., con datos de identidad ya consignados, a la pena de UN AÑO DE PRISIÓN DE EJECUCIÓN CONDICIONAL Y COSTAS, por encontrarla cómplice primaria del delito de Falsedad Ideológica de Instrumento Público. 2) Imponiendo como regla de conducta la de comunicar al Tribunal su residencia cada seis meses y por el término de dos años (art. 27 bis).-

UNITED STATES
13/05/2008
Glenn Sacks
Men's and fathers' issues
newspaper columnist,
radio commentator, and blogger

Fox Bad Dads Campaign Update

Two weeks ago we launched a campaign against Fox's proposed reality show Bad Dads. Bad Dads unfairly depicts divorced fathers as uncaring and selfish, and publicly humiliates children of broken families by depicting their fathers as not loving or caring for them.

Fox has received over 5,000 calls, letters, and faxes from our supporters, and our protest garnered coverage in over 300 newspapers. Nearly a hundred educators, mental health experts, and family law professionals publicly condemned Fox's Bad Dads and endorsed our campaign. We also drew support from advocates for low income families.

As Kathleen Parker noted in her syndicated column, this campaign was an early, preemptive strike. The pilot has not been made yet, and all that has been contracted is a 10 minute promo for a pilot. We now have good reason to believe that we will never see Bad Dads aired.

Given the large response and media coverage, we have made our point to Fox, and have decided to suspend the campaign against Bad Dads. We will continue to monitor the situation, and if in the future we have good reason to believe that Fox will be going ahead with the show, we will renew our efforts. The campaign web page will remain up, as will all relevant information concerning the campaign.

Thanks to all of you who participated in what we believe has been a successful campaign.
Sincerely,

Dr. Ned Holstein, president of Fathers & Families
Dr. Linda Nielsen, president of the American Coalition for Fathers & Children
Glenn Sacks, newspaper columnist/radio host, www.GlennSacks.com

SPAIN

13/05/2008



Coparentalidad
ASOCIACIÓN MADRES/PADRES POR LA COPARENTALIDAD

La Asociación Americana de Psicología y el Síndrome de Alienacion Parental

http://glennsacks. com/blog/ ?p=635
(English Version)

5 de may de 2007, por Glenn Sacks,

(Glenn Sacks es un columnista de periódico que trata cuestiones de padres separados, comentarista de radio, y blogger. Las columnas de Glenn han aparecido en docenas de los periódicos más grandes en Estados Unidos. Sus comentarios de radio parecen diariamente en KLAA a las 8:30 de la mañana en Los Ángeles. Él con regularidad aparece en radio y TV, y a menudo es cotizado en publicaciones importantes)

La controversia sobre el caso del actor Alec Baldwin (el actor separado de Kim Basinger) ha traído otra vez la atención de los medios sobre la Alienación Parental y el Síndrome de Alienación Parental.

En 2005, PBS emitió Rompiendo el Silencio, una película que ataca a los padres y al Síndrome de Alienación Parental. Organizamos una exitosa campaña contra la película, que condujo a la PBS a prometer realizar un equilibrado, y justo documental sobre el tema -- un compromiso que la PBS mantuvo.

Durante la controversia sobre la película, los partidarios feministas de la película insistieron que el Síndrome de Alienación Parental había sido desacreditado y atacado por la Asociación Americana de Psicología. En el documental, Joan Meier, un profesor de clínica forense de la universidad George Washington y uno de los principales portavoces de la película, indica que el SAP ha sido desacreditado a fondo por la Asociación Americana de Psicología." La televisión pública de Connecticut, uno de los productores de la película, emitió un comunicado de prensa promocionando la película indicando que el SAP "había sido desacreditado por la Asociación Americana de Psicología."

Rhea K. Farberman, Director Ejecutivo de Comunicaciones de la Asociación Americana de Psicología, replicó a estas feministas que esas afirmaciones son "incorrectas" e "inexactas," y que el APA "no tiene una posición oficial respecto al Síndrome de Alienación Parental -- favorable o en contra."

A pesar de la enorme presión política aplicada a la APA por equivocados abogados de los grupos feministas que se oponen al SAP, la APA ha emitido mensajes variados (varios) sobre el Síndrome de Alienación Parental. Durante la controversia pedí que el abogado de custodia compartida Les Veskrna, MD escribiera un artículo para mi sitio aclarando la verdad sobre la APA y el SAP. Veskrna afirma: "la APA, ha dado un significativo respaldo (un significativo aporte) a la validez de SAP." A continuación, el artículo.

El SAP y la APA

Por Les Veskrna, MD

La oficina de los asuntos públicos de la Asociación Americana de Psicología ha emitido el siguiente comunicado de prensa para contestar a las preguntas generadas por el reciente documental de PBS: Rompiendo el Silencio: Historias de los niños con respecto a la posición oficial de APA en relación al Síndrome de Alienación Parental:

La Asociación Americana de Psicología (APA) cree que todos los profesionales de la salud mental, así como los funcionarios encargados de la aplicación de la ley, y las cortes, deben tomar seriamente cualquier reporte de violencia doméstica en casos de divorcio y de custodia de los niños.

El informe APA 1996 Presidential Task Force on Domestic Violence and the Family (el informe del APA de 1996) notó la carencia de datos para apoyar el supuesto 'Síndrome de Alienación Parental,' y provocó inquietud sobre el uso del término. Sin embargo, no tenemos ninguna posición oficial sobre el pretendido síndrome."

Destacar la palabra "carencia" y usar las palabras "supuesto" y "pretendido" en este comunicado de prensa parece sugerir que la APA supone que el SAP es engañoso mientras que, al mismo tiempo, no asume ningún compromiso en cuanto a su validez.

Esta declaración oficial llega algunos días después de que el Director Ejecutivo de Comunicaciones (a miembros y público) criticara Rompiendo el Silencio por falsificar la posición del APA respecto al PAS.

A pesar de estas declaraciones desconcertantes, es evidente que la APA, de hecho, hasta ahora ha hecho un apoyo significativo a la validez del PAS, que puede ser confirmado simplemente buscando el contenido de su Web site en www.apa.org.

La APA tiene pautas bien conocidas para las evaluaciones de custodias de niños en procedimientos del divorcio. Éstas son las pautas que la APA propone utilizar cuando los examinadores conducen tales evaluaciones. Las pautas refieren a tres libros del Dr. Gardner como "literatura pertinente." Un libro se dedica totalmente al SAP y dos hacen referencia significativa al desorden:
Gardner, R.A. (1989), Evaluación de la Familia en la Mediación de Custodia del Niño, Arbitraje y Pleito. Cresskill, NJ: Terapéutica Creativa, Inc..

Gardner, R. A. (1992), el Síndrome de Alienación Parental: Una Guía para Profesionales de la Salud Mental y Legal (de Leyes). Cresskill, NJ: Creative Therapeutics, Inc.

Gardner, R. A. (1992), acusaciones verdaderas y falsas del abuso sexual al niño.
Cresskill, NJ: Terapéutica Creativa, Inc..

Además, la APA ha proporcionado un taller para sus psicólogos miembros en los últimos años que ha incluido una definición y una identificación del Síndrome de Alienación Parental. Además, la APA publica un libro (Guerras de Divorcios: Intervenciones con familias en conflicto, de Elizabeth Ellis, PhD, mayo, 2000) con un capítulo dedicado específicamente al Síndrome de Alienación Parental (capítulo 8: Un nuevo desafío para los Juzgados de familia).

Cuando tratamos de entender los motivos de la APA y otros, que rebajan la validez del SAP, debemos concluir que ellos a menudo lo hacen así por otras razones distintas a pruebas científicas o evidencias empíricas.

Muchos niegan la existencia del SAP simplemente porque no se enumera en la edición más actual del Manual de Diagnóstico y Estadístico de la Asociación de la Psiquiatría Americana (DSM) de Desórdenes Mentales. Entender porqué el SAP no está en la edición más actual del DSM requiere una pequeña comprensión de la dinámica de cómo se construye. Primero que todo, el DSM es un documento que evoluciona, que refleja conocimiento y perspectivas, al momento en que es publicado.

Por ejemplo, en un tiempo, el DSM enumeró la homosexualidad como un desorden. La homosexualidad, como sabemos, ya no es consideraba un "desorden," y ya no es descrita como tal en el DSM corriente (actual). Inversamente, Giles de la Tourette primero produjo una cuenta detallada de varios pacientes con el síndrome de Tourette en 1885.

Pero no fue incluido en el DSM hasta el año 1980. La inclusión de un desorden en el DSM es un proceso muy conservador que requiere una revisión comprensiva de la literatura científica con respecto a una entidad de diagnóstico particular. Los criterios y el sistema de clasificación del DSM se basan en una opinión de la mayoría de los especialistas de la salud mental cuando se publica, y por lo tanto no refleja toda la opinión válida, y no refleja todo el nuevo conocimiento y opiniones.

La última actualización principal del DSM fue en 1994 (DSM-IV). La revisión de la literatura para esta edición terminó realmente en 1992. Puesto que la primera descripción del Dr. Gardner del Síndrome de Alienación Parental fue en 1985, había muy pocos artículos examinados sobre el SAP en la literatura en aquel tiempo para garantizar la sumisión del SAP al grupo de trabajo de desarrollo del DSM para esta edición (DSM-IV). El tiempo ha permitido la proliferación de la investigación y la experiencia clínica con el SAP.

Ahora existe un cuerpo substancial del conocimiento y comprensión de este desorden, de modo que es muy posible que el SAP aparezca en el DSM-V (que no está programado para su publicación hasta 2010, o más tarde).

Es importante reconocer que conceptos a veces científicos (como el SAP) llegan a ser "polémicos" solamente cuando son llevados a la sala de tribunal. Esto es porque los abogados, debido a la naturaleza adversarial de nuestro sistema legislativo, toman una posición contraria y crean la duda y la incertidumbre donde no puede existir de otra manera como una estrategia para ganar su caso

Finalmente, negar la validez de SAP, sobre la base de una "carencia de pruebas" puede reflejar la influencia de una falacia informativa muy común: La noción que algo debe ser verdad (o falso) porque no hay evidencia por el contrario. ¿Por cuántos años oímos (y creímos) la discusión de las compañías del tabaco, que el tabaquismo era aceptable porque no había una prueba de que el fumar era dañoso para la salud? Y ahora, todos los paquetes del cigarrillos llevan advertencias de la salud.

La ausencia de la prueba no es necesariamente una prueba de la ausencia.


La APA merece la significativa crítica por ofrecer sólo el informe del año 1996 (APA 1996 Presidential Task Force on Domestic Violence and the Family) formado en base a un conocimiento inmaduro e incompleto del SAP, como prueba para justificar su posición corriente en cuanto al Síndrome de Alienación Parental.

UNITED KINGDOM

13/05/2008



Grandparents Apart

Press release immediate
The Launch of the 1st Mobile Family Information & Education Centre in UK.

We are proud to announce the launch of our Family Information & Education Centre. It will carry all types of family information. We have information about Kinship care, adoption, social services, courts and advice on how to build bridges when family problems arise. We will also have information about other family support organisations that can help with particular issues. If we don’t know the answer, we will know a man that does!
There is an alternative to locking horns, an alternative to legal action. We can help you find the solution to suit your family problems.
We will be promoting ‘The Charter for Grandchildren’ created by the Scottish Government to remind and encourage families to put the children’s welfare first in family arguments and encourage professionals to be more alert to the real ‘best interest of the child’ in their daily workings.

Also available will be The Parenting Agreement for couples planning to separate or divorce to help them come to an agreement about their children and focus on what is best for them. We aim to make sure the distress to children involved is minimised and to help adults avoid costly and lengthy court cases. The ones who lose out most are the children caught up in adult conflict.
Early intervention is the key. Most problems can be resolved if advice, support and information is ready available and the public know where to find it. We are trying to do just that.
Our group have received a Big Lottery Award (Investing in Ideas) to develop this project and will be touring around Scotland to make the public aware that there is help available if they are having family problems.
See the Scottish Sun on Wednesday for our advert.

Ends
Jimmy Deuchars
Grandparents Apart Self Help Group Scotland

COLOMBIA

12/05/2008



Padres por Siempre

Proyecto colombiano de Custodia Compartida

República de Colombia
Cámara de Representantes

Proyecto de Ley No. 249 de 2008 SENADO
Por medio de la Cual se establece el régimen de Custodia Compartida de los hijos menores.


El Congreso de Colombia

DECRETA:

Articulo 1º. Custodia y Cuidado personal de los Hijos. La Custodia y Cuidado Personal de los hijos corresponde de consuno a los padres o al padre o madre sobreviviente.

Articulo 2º. Custodia en Caso de Separación, divorcio o nulidad del matrimonio. En el caso de los padres que no cohabitan efectivamente por causa de desavenencias entre la pareja, originadas en la separación de hecho, divorcio, o nulidad de matrimonio, se observará un régimen de custodia alternada, por períodos iguales de tiempo. Éste régimen se determinará por el mutuo acuerdo de ambos padres mediante los mecanismos de conciliación prejudicial contemplado en la ley 640 de 2001, y refrendada por el Juez de Familia. A falta de acuerdo, el Juez de Familia del domicilio del menor, a petición de parte, determinará el régimen de Custodia Alternada más adecuado mediante el Proceso Verbal Sumario contemplado en el Código de Procedimiento Civil, pero siempre protegiendo el interés superior de los menores.

Artículo 3º. Reparto de la Custodia y Cuidado Personal de los Hijos. El menor habitará con cada uno de sus progenitores en meses alternos, estando los meses pares con la madre y los impares con el padre, cambiando esta distribución cada año. Durante la estancia con uno de los progenitores, el juez de familia fijará un régimen de visitas en favor del otro progenitor para los periodos durante los que no ostente la custodia y un régimen especial para los periodos vacacionales.
Cada progenitor se encargará de los gastos ordinarios del menor durante el tiempo que conviva con él, mientras que los gastos extraordinarios se fijaran por mitad.
Parágrafo. Al establecer el reparto de los periodos a que se refiere el presente artículo, el Juez de Familia tendrá en cuenta, entre otros, el interés de los menores de cero (0) a siete (7) años de edad, pero permitiendo hasta donde sea posible, contactos cortos pero más frecuentes con cada uno de los progenitores.

Articulo 4º. Aplicación a procesos Anteriores. Al momento de entrar a regir ésta ley, en los casos en que hubiera sentencia en firme y ejecutoriada, a petición de parte, se buscará el acuerdo de los padres para conocer quién de los dos comienza con el período de Custodia Alternada. A falta de acuerdo se fijará según lo que estime el Juez de Familia de conformidad con lo establecido en el artículo anterior.

Articulo 5º. Igualdad de derechos y obligaciones. Los derechos y obligaciones que emanan del régimen de custodia alternada serán iguales para ambos padres. La comunicación entre el padre o madre no custodio y su hijo menor tendrá carácter inalienable e irrenunciable.
La suspensión, disminución o restricción del régimen previsto deberá fundarse en causas de extrema gravedad que pongan en peligro la seguridad o la salud del hijo menor. Dichas causas deberán ser apreciadas con criterio restrictivo y riguroso.

Articulo 6º. Perdida de la Custodia y Cuidado Personal. La Custodia y el Cuidado personal de los hijos se pierden por resolución emanada del Juez competente en los siguientes casos:
1. Abandono de los hijos por parte del que la tiene.
2. Maltrato físico hacía los menores por parte de quien la tiene.
3. Forzar o inducir a la prostitución de los menores por parte de quien la tiene.
4. Forzar o inducir a la delincuencia de los menores por parte de quien la tiene.
5. Incumplimiento de la ley de custodia compartida, cualquiera sea la forma de entorpecer el derecho que le corresponde al otro progenitor.
6. Fallecimiento del progenitor Tutor.
7. Declaración de Interdicción legal del Progenitor tutor.
8. Renuncia expresa de la Custodia del progenitor que la ostenta.
9. Por drogadicción del padre que ostenta la Tuición.
10. Inducir o forzar a los menores a desdibujar la imagen o cometer hechos que dañen la dignidad, credibilidad y honra del progenitor que no tiene la custodia.
11. Efectuar denuncias temerarias ante cualquier Juez de la República contra el padre no tutor y que en sentencia definitiva y ejecutoriada sea absuelto el padre demandado por falta de méritos.
12. Por las demás causales Indicadas en el Código Civil y leyes complementarias.

Articulo 7º. Acuerdo de Cesión Temporal de la Custodia. El padre o la madre de mutuo acuerdo podrán avenir la cesión temporal del derecho a custodia, por un periodo determinado, el cual será previamente autorizado por el Juez de Familia, sin perjuicio del derecho que le asiste a los progenitores a tener contacto personal con sus hijos, salvo que concurra alguna causal que ocasione peligro grave hacia el menor.

Artículo 8º. Pérdida temporal de la Custodia. El progenitor que provoque maltrato cualquiera que éste sea, legalmente comprobado, obligue o induzca a la prostitución o incite a la delincuencia perderá por dos (2) años la custodia de sus hijos, sin perjuicio de las acciones judiciales correspondientes.
No obstante el Juez de Familia atendiendo al interés superior del menor podrá otorgar condiciones especiales para que éste, periódicamente se relacione con el progenitor en aras de no perder el lazo filial y afectivo.

Artículo 9º. Incumplimiento del Régimen de custodia compartida. El progenitor que incumpla el régimen de custodia compartida perderá la Tuición de sus hijos, según la evaluación que para el caso efectúe el Juez de Familia e incurrirá en el delito de “Ejercicio Arbitrario de la Custodia”.

Artículo 10º. El artículo 230 A del Código Penal, quedará así:
ARTÍCULO 230-A. EJERCICIO ARBITRARIO DE LA CUSTODIA DE HIJO MENOR DE EDAD. El padre que arrebate, sustraiga, retenga u oculte a uno de sus hijos menores sobre quienes ejerce la patria potestad con el fin de privar al otro padre del derecho de custodia y cuidado personal, incurrirá, por ese solo hecho, en prisión de uno (1) a tres (3) años y en multa de uno (1) a dieciséis (16) salarios mínimos legales mensuales vigentes.
De igual forma se aplicaran las penas previstas en este artículo al progenitor que valiéndose de la custodia, utilice o manipule a sus hijos menores para obstaculizar o destruir sus vínculos con el otro progenitor.

Artículo 11º. Vigencia. Esta Ley rige a partir de la fecha de su promulgación y deroga todas las disposiciones que le sean contrarias.

GUILLERMO ANTONIO SANTOS MARIN
Representante a la Cámara
MAURICIO JARAMILLO MARTINEZ
Senador
PEDRO NELSON PARDO RODRIGUEZ
Representante a la Cámara

UNITED STATES

12/05/2008



Blog Parental Kidnapping - Mona Lena

Film Premiere: Support? System Down


http://www.supportthemovie.com/trailers/

Sponsored by associations
Action 4 Justice http://www.action4justice.com/
A Child's Right http://www.achildsright.net/
Cycling4children http://www.achildsright.net/
CRISPE http://www.crispe.org/

PREMIER Movie
Support? "System Down"

SUPPORT? has teamed up with CRISPE www.crispe.org for a tour of America.
The PREMIER movie screening will be MAY 17, 2008 at the Ultra Star Cinemas in Del Mar California!

BELGIUM

12/05/2008



J'aime Papa et Maman

Meeting 3 May 2008

- Présents Jeunes : Samy, Adrien, Robin, Inès, Dylan, Florian, Valène
- Présents Adultes

Durant cette réunion, nous avons longuement discuté des différentes soirées que nous avons l'intention d'organiser avec l'aide de Florian, à Borzée ou à Langlire. Nous nous sommes ensuite posé la question, est ce juste que les entrées dans certains bals de la région sont gratuites pour les filles mais sont payantes pour les garcons? C'est du commerce. Nous sommes TOUS d'accord pour dire que ce n'est pas égalitaire et donc injuste, car nous savons bien qu'autrefois les femmes ne travaillaient pas et avaient besoin que les hommes leur payent tout ce dont elles avaient besoin, mais aujourd'hui, elles ont droit au travail et peuvent subvenir elle mêmes a leurs besoins. Les filles ont le même argent de poche que les garçons. Et vous, qu'en pensez vous ? N'hésitez pas à mettre un commentaire.
Inès qui est agée de 11 ans, a remarqué que si elle disait à son psychologue qu'elle voulait aller vivre chez son papa, celui-ci en déduisait qu'elle était manipulée, alors que si elle lui demandait pour rester chez sa maman, elle aurait tout à fait raison. Robin, Adrien et Samy en sont également convaincus.
Nous avons également parlé de l'aliénation parentale, et nous nous sommes dit que l'un des moyens de venir à bout de ce problème était de donner la garde au parent aliéné jusqu'à ce que les enfants se rendent compte qu'ils ont été trompés après quoi on réinstaure la garde alternée. Si le parent essaie à nouveau de monter son enfant contre son autre parent, alors il doit être sanctionné.
Cette réunion était décontractée nous avons mangé un excellent spaghetti. Après quoi nous avons fait une bataille d'eau, promené le chien et même dansé (garçons break-dance et filles Hip Hop). A la fin de la soirée, Florian a expliqué à Adrien comment modifier les textes et les photos qui peuvent à présent défiler sur notre site www.jaimepapaetmaman.com
Précisions d'INES: J’ai été chez plusieurs psychologues, qui venaient du juge, et je leur disais : -je veux vivre chez mon papa. Ils me répondaient oui oui et dans le jugement ils écrivaient : -Inès est manipulée par son papa. JE TROUVE QUE C’EST DE L’HYPOCRYSIE. Si j’avais dit : -je veux vivre chez ma maman on m’aurait laissé à ce moment là ça devient DU FAVORITISME!!!

BELGIUM

10/05/2008



"Access Denied"
Pascal Gallez
Sabine Vander Elst

nell'ambito degli eventi promossi per il 25/04/2008


"access denied, accès interdit" - "accesso negato"
News from Sabine e Pascal

Date: Sat, 10 May 2008 18:05:58 +0200 (CEST)
From: Gallez Pascal
Subject: Passage a Lampertheim

Bonjour a tous,

La journee a ete interessante: aujourd'hui, c'etait une marche entre Heppenheim et Lampertheim, avec un passage par Hüttenfeld, ou la petite fille de Sabine, qui a ete raptee il y aura bientot 5 ans, vit chez le parent rapteur.

A Heppenheim, nous nous sommes contentes de passer devant les bureaux du Jugendamt, ou Mr Jürgen Focke, le faussaire, travaille. Nous y avons depose quelques flyers fabriques pour l'occasion, pendant que Sabine ecrivait bien soigneusement a la craie, devant la porte du JA, qu'elle et Focke se retrouveraient un jour devant la court des droits de l'homme, a Strasbourg.

Puis en route, par les petits chemins, a Hüttenfeld, ou
nous avons distribue dans toutes les boites aux lettres le petit flyer de Sabine, rappelant a chacun du village que nous abvons une petition electronique, et que Maeliss est kidnappee depuis 5 ans, dans le village, et qu'il est impossible a Sabine d'entrer en contact avec Maeliss depuis le jour du kidnapping.

De plus, armee de craies, Sabine ecrivait, dans chaque rue de Hüttenfeld, des mots d'amours a sa fille, entretenait les curieux, expliquait son affaire: elle est ainsi parvenue a sensibiliser au probleme du rapt parental - dont le sien, bien entendu - une bonne dizaine d'adultes, et autant d'enfants, tous connaissant Maeliss et tous, a des degres divers, prets a aller lui faire savoir que sa mere absente faisait tout pour la revoir.

Grand succes donc, et nous avons alors quitte Hüttenfeld. C'est alors que le Grand Mechant Loup est arrive, en voiture. Nous voyant sur le bord de la route, parlant avec une jeune fille du coin (qui, elle aussi, connaissait Maeliss), il a entamme un grand tournant digne des films americains, faisant crisser ses pneus martyrises et suscitant quelques coups de claxon indignes. Il a alors freine pile et a, dans un grand geste theatral, sorti son appareil photo, pour nous montrer qu'il nous avait dans son dossier pour l'eternite: Il a fait pleurer la petite fille.
Bravo...

Ensuite de quoi, il est reparti, et ... a de toute evidence appele les flics qui nous ont bientot rejoint, une petite heure apres, le long de la route sur laquelle nous cheminions.

Les pandores sont sortis comme s'ils devaient s'attaquer a l'armee sovietique du temps de sa splendeur, nous ont demande nos papiers, puis des eclaircissements, puis, davantages d'eclaircissements, et nous nous sommes quittes, apres une bonne demie-heure de conversation menee sur le bord de la route, sur un cordial "Tschüss!" (Salut!) et d'un encore plus cordial "viel Erfolg!" (Bon succes!)

Comme quoi, l'activisme ne conduit pas invariablement au cachot, au pain sec et a l'eau :).

UNITED STATES
08/05/2008
Glenn Sacks
Men's and fathers' issues
newspaper columnist,
radio commentator, and blogger

Book
Taken Into Custody: The War Against Fathers,
Marriage, and the Family

Just Published by Cumberland House Publishing
The most devastating indictment of the divorce industry ever published.

An op-ed length version of my Independent Review article has been published on the website of The Independent Institute (link below). TII is a respected free-market think tank, and this is important mainstream exposure of the abuses of the child support system.

Also, my interview with Dr. Albert Mohler, president of the Southern Baptist Theology Seminary, has been transcribed on the important Christian internet site Crosswalk: http://www.crosswalk.com/parenting/11572873/. (Thanks to Billy Miller for pointing this out.)

Taken Into Custody is now up to 44 reviews on Amazon -- all of them 5 stars. Just as a point of comparison, David Blankenhorn's book, The Future of Marriage, was also published last year and received considerable attention from political pundits at the think tanks in Washington. On the weekend, Taken Into Custody was selling at more than 20 times the rate of Blankenhorn's book. This is an indication how out-of-touch the intellectual elite (conservative as well as liberal) is with the concerns of most people.

NOTE: Please urge your friends to sign on to this mailing list at www.stephenbaskerville.net.
(I have little time to maintain this list, so it would be very helpful if people would sign on.)


Stephen Baskerville, Ph.D.
Associate Professor of Government
Patrick Henry College

UNITED STATES
07/05/2008
Glenn Sacks
Men's and fathers' issues
newspaper columnist,
radio commentator, and blogger

Protest Fox's New Reality Show Bad Dads!

Fox recently announced its intention to launch a new reality show called Bad Dads. According to Reuters, in Bad Dads Jim Durham, director of the National Child Support Center, "functions as a sort of 'Dog the Bounty Hunter' for tracking deadbeats...[Durham's role is as] an avenger of penniless single mothers [who] hunts down deadbeat dads and forces them to pay child support...

"In the pilot, a financially destitute mom is contrasted with her wealthy ex-husband, who is living the high life. Durham confronts the man at his country club to shake him down in front his friends. It's ambush reality TV."
According to Reuters, Durham will target fathers who are behind on their child support by "making their lives miserable -- foreclosing on their house, repossessing their car. He will squeeze them..."
We oppose Bad Dads for six reasons:

* Bad Dads publicly humiliates children of broken families by depicting their fathers as not loving or caring for them.
* Bad Dads unfairly depicts divorced fathers as uncaring and selfish, when research clearly shows that most divorced dads pay their child support and remain a part of their children's lives, often under difficult circumstances.

* The records of the child support agencies are notorious for being riddled with errors--they cannot be relied upon to determine who is a legitimate "deadbeat" and who isn't.

* Bad Dads singles out fathers for shaming, when U.S. Census data shows that noncustodial fathers are more likely to pay their child support than noncustodial mothers.

* Bad Dads glorifies private collection companies whose practices are so abusive that even the National Organization for Women has condemned them and urged women to avoid them.

* Television is rife with negative, misleading and unfair depictions of fathers--Bad Dads promises to be one of the worst examples.

Fathers & Families, the American Coalition for Fathers & Children, and Los Angeles journalist/radio commentator Glenn Sacks are partnering in a campaign to ask Fox to cancel Bad Dads.
In general, the Fox network has usually been fair to fathers. This show is an unfortunate exception, and we hope Fox will soon understand this.

To send a protest email and fax to the leading executives at Fox, click here)

SPAIN
07/05/2008
Federación Andaluza de Madres y Padres Separados

Interesantes articulos sobre Custodia Compartida en la Revista Digital de Derecho de Familia "LexFamily"

El pulso por la custodia compartida

M.ª Dolores Azaustre Garrido
Abogada de Familia y Letrada rotal
Zarraluqui – Abogados de Familia en Córdoba

Desde que se aprobó la nueva ley del divorcio (julio de 2005), señalan las estadísticas que, hasta el primer trimestre de 2.007, se produjeron en España más de 270.000 rupturas, en las que se han visto afectados más de 450.000 niños.

El divorcio es algo tan extendido en nuestros días que es urgente la divulgación de pautas conciliadoras que contribuyan a erradicar las guerras intrafamiliares que actúan como abono de una sociedad enfermiza en la que habrán de vivir nuestros pequeños.

Cada ser humano actúa de manera diferente ante las encrucijadas de la vida. Las decisiones vitales suelen estar influenciadas por nuestra cultura, la educación recibida, el propio temperamento y otras muchas circunstancias que, acompañadas de la templanza y el raciocinio, la mayor parte de las veces nos llevan a la toma de decisiones, adoptadas al menos con la esperanza de que actuamos en el camino acertado.

Read more on LexFamily web site (Spanish version)

ARGENTINA
04/05/2008 logo AFAMSE
AFAMSE
- Asociación de Familiares Separados

Video institucional de la Asociación de Familiares Separados -Argentina-
La protesta semanal de los Martes frente a Tribunales.

FRANCE
30/04/2008 ALLO PAPA ALLO MAMAN
Montpellier

UNIVERSITE DE PRINTEMPS
des associations parentales françaises
Pour une bonne gestion des séparations et des divorces
prenant en compte l’intérêt des enfants

Jeudi 1° mai et vendredi 2 mai 2008
à Montpellier (Hérault)
Lieu :
Yan's hotel
Mas de Grille Site : www.yans-hotel.com
34430. Saint Jean de Védas
Tel. : +33 04 67 47 07 45 - Fax : +33 04 67 47 16 90
Sortie A9 Montpellier Ouest ou St Jean de Vedas.
Hotel direction N112 Route de Sète

Jeudi 1° mai
Matin : accueil
Après midi :
14h30 ouverture du colloque
Hommage aux pères, mères et adhérents suicidés du fait des procès «familiaux»
Présentation des associations et de leurs projets
(voir liste des associations ci dessous)
Interventions
-Histoire et sociologie des associations de pères
-Vous avez dit « féministes ?
-Constat sur la situation des pères et stratégie

Vendredi 2 mai
9 h30- 12 h et 14 h30 -18 h :
Interventions et débats :
Coût social et économique du divorce
Les violences conjugales
Médiation familiale et déjudiciarisation
Syndrome d’aliénation parentale
Evolution du droit de la famille
Divorce et Filiation dans la CIDH (Convention Internationale des Droits de l’Enfant)
Résidence alternée
Présentation du film d' Olivier Borderie sur la Résidence alternée
Séance de travail
Le Projet Parental Educatif

Associations participantes
Aide au Père. Lille
Allo Papa Allo Maman (APAM). Montpellier
Bien Etre de l'Enfant (BEE). Nimes
Centre d'Information sur les Droits des Pères (CIDP31). Toulouse
Débats Publics. Montpellier
Enfant = Papa + Maman (A=P+M). Avignon
Enfant et son Droit (E2SD). Paris
Justice Parité Parentale Normandie (JPPN). Le Havre
Le Parti des Enfants du Monde (PEM). Dijon
Observatoire des Libertés (ODL). Clermont Ferrand

Organisation Allo Papa Allo Maman Montpellier
Contact Philippe +33 06 07 49 76 65

BELGIUM

30/04/2008



J'aime Papa et Maman

within events promoted for 25/04/2008

Participation active de l'Association J'Aime Papa et Maman le 25 avril 2008 - Journée Mondiale contre l'Aliénation Parentale

- avec notre Ambassadeur Jean-Emile Vandereyden Neuropsychiatre CHU – Charleroi (Vésale), intervenant sur le thème «LES MANIPULATIONS DU CERVEAU» à la conférence organisée par l'association Centre des Droits Parentaux - Justice Parentale

- pour recueillir les signatures pour la pétition "Access Denied" durant une étape de la marche de Sabine Vander Elst e Pascal Gallez. Nous les avons rejoint à Malmédy au cours de leur périple entre Bruxelles et Strasbourg

Compte-rendu de la réunion du groupe jeune le 19/04/2008 :
Présentsi : Adrien, Robin, Samy, Mehdi, Ines.
Excusés : Yensi, Franck, Jimmy, Florian, Rafael.

Nous avons parlé de l’organisation de la future soirée de jaimepapaetmaman qui permettra à l’association de récolter des fonds et de son affiche qui en fera la publicité.
Nous avons mis au courant les membres de l’association que le site jaimepapaetmaman.net va être remplacé par jaimepapaetmaman.com pour des raisons pratiques (faire défiler des photos, forum…).
Robin a préparé des truffes pour pouvoir récolter des fonds pour l’association.
En discutant, nous nous sommes rendus compte que le véritable problème dans notre société n’est pas le fait de divorcer ou les personnes qui divorcent mais le système judiciaire qui pousse à la destruction de la famille. Nous avons relevé un problème grave au niveau des tribunaux car c’est eux la cause principale du problème vu qu’il donne raison à la maman ou au papa qui monte (en général la maman) l’enfant contre l’autre parent.
Nous trouvons que les juges qui font ce type de jugement devraient être gravement puni, car ils sont censés résoudre le problème et ne pas aggraver la situation de même que les personnes coupables d’aliénation parentale (une amande et même un séjour en prison en cas de récidive), de ce fait ils y réfléchiraient à deux fois avant de monter leur enfant contre l’autre parent (en général le père).
Nous voulons faire changer le monde pour que lorsque nous serons parents à notre tour, nous pourrons avoir le droit d’aimer nos enfants et réciproquement.

Notre prochaine réunion aura lieu le 3 mai prochain à Houffalize à 12h.

BELGIUM
30/04/2008
Centre des Droits Parentaux - Justice Parentale

within events promoted for 25/04/2008

25 AVRIL 2008
JOURNÉE INTERNATIONALE
« ALIENATION PARENTALE »

Vendredi 25 avril 2008, 18 à 22h
communiqué de presse envoyé suite à la journée internationale sur l’aliénation parentale et à notre rencontre avec le Secrétaire d’Etat chargé du Budget et de la politique des familles (BE).
COMMUNIQUE DE PRESSE: Quelle politique des familles ?

A l’occasion de la « Journée internationale de l’aliénation parentale », une délégation d’associations de familles éclatées du « Centre des Droits Parentaux – Bruxelles », du « Collectif des pères de Charleroi » et d’un groupement d’enfants du divorce « J’aime Papa J’aime Maman » ont été reçus ce 25 avril 2008 par Mr Melchior WATHELET. L’objectif était de sensibiliser le Secrétaire d’Etat sur le problème de rupture de liens entre un parent et son/ses enfant(s), de l’influence du syndrome de « l’aliénation parentale » et d’inviter le Secrétaire d’Etat à une soirée de réflexion et de débat sur l’aliénation parentale. Peut-on parler de syndrome ? D’éminents spécialistes ont été invités pour parler du cerveau, son fonctionnement, ses manipulations et les acteurs influents.

Au cours d’un échange de 1h30 furent évoquées les difficultés qu’éprouvent certains parents et enfants à maintenir leurs liens filiaux. Deux PAPAS et un jeune homme ont témoigné de leurs situations de rupture avec leurs enfants ou avec leurs parents. Les deux papas ont évoqué leurs sentiments de n’être que des « géniteurs », « bon à payer », « qu’on opprime financièrement », « qu’on banni de toute contribution positive dans le développement et l’épanouissement de leurs enfants » et leurs enfants grandissent avec des troubles psychiques et physiques qui ne semblent pas préoccuper la collectivité. La présence du jeune homme atteste du mal fait aux enfants puisqu’il est le produit d’un intense conflit parental qui abouti à des troubles mentaux et de grandes difficulté d’intégration à la société sans qu’aucune institution sociale ne vienne en aide à ce jeune homme de 25 ans. Lorsqu’il vivait en Tunisie avec son père, la RTBF et les institutions belges se sont évertuées à médiatiser l’affaire pour ramener en Belgique l’enfant victime de « rapt international ». Depuis qu’il est là, ni la mère, ni aucune institution sociale ne veulent pas prendre en charge ce jeune homme de 25 ans.

Le Secrétaire d’Etat fut interpellé par le taux élevé du nombre d’enfants, qui ne veulent ou ne peuvent plus voir un parent. Que la rupture avec un enfant est un choc des plus durs. Il s’est accordé à reconnaître que « l’aliénation parentale » est un élément de rupture du lien filial, qui figure parmi les abus les plus graves sur l’enfant. Que la manipulation mentale n’était pas la seule explication d’un comportement aliénant mais les explications liées à un contexte global qu’il conviendrait d’analyser, conduit à la rupture de liens entre un parent et son/ses enfant(s). Sont posées les conséquences relatives à l’épanouissement de l’enfant, avec ses deux branches familiales, avec tout ce que cela comporte en transmission d’affection, d’éduction, de culture, de patrimoine familial qui détermineront la construction du futur citoyen, de son devenir et de son avenir professionnel.

Parmi les objectifs du Gouvernement et du Secrétariat d’Etat à la politique des familles, Mr Melchior WATHELET a évoqué son engagement à soutenir la mise en place un « tribunal des familles », le renforcement du « SECAL » fonds de récupération des créances alimentaires, la mise en place d’une « méthode objective de calcul des contributions alimentaires », un soutien aux « familles monoparentales » et un soutien aux « victimes de rapts parentaux ».

Les associations de familles éclatées ont marqué leur accord concernant le Tribunal des familles et l’objectivation des contributions alimentaires. En revanche, elles ont marqué leur désaccord concernant les pratiques et les mesures qui heurtent l’unité des familles tel que le soutien au SECAL, qui contribue à l’harcèlement et l’évincement d’un parent. Une discrimination de soutien aux familles monoparentales au dépend de soutenir le couple uni qui tente d’élever son/ses enfants. Outre les pertes budgétaires et les effets nuisibles de ces discriminatoires, ces mesures vont à l’encontre de l’intérêt de l’enfant et du parent non gardien. Quant au soutien aux rapts parentaux internationaux, il est le plus regrettable qu’il n’aille pas vers la réintégration des enfants récupérés. Le nombre des victimes du rapt international est dérisoire par rapport à la problématique vécue par le tiers, des 2/3 de la population adulte de Belgique.

Les associations ont regretté :
- Que de nombreux parents ne rencontrent pas leurs enfants car ils ne parviennent pas à se tenir digne en raison de dettes alimentaires injustes et oppressives,
- Que les préjugés à l’encontre des pères soutiennent des opinions généralistes et contribuent encore à l’éviction des pères de leurs responsabilités.
- L’absence de rigueur scientifique des chiffres clamés à tout vent n’a de cohérence qu’avec les objectifs des institutions qui les colportent de déterminer des soutiens budgétaires (victimisation, violence conjugale, dangerosité des hommes, inégalité salariale…)
- Que la dimension des difficultés posées par l’éclatement familial soit vue sous le seul angle du parent gardien. Cette vision restrictive va à l’encontre de l’intérêt de l’enfant et contribue à l’évincement de l’autre parent
- Que notre politique des familles s’avère porter un intérêt « victimaire » aux conséquences de l’après crise familiale et aux institutions qui les porte, au lieu de se préoccuper d’un encadrement des difficultés d’avant crise afin de mieux gérer la séparation ;
- L’explosion des divorces/séparations sur une période de 40 ans permet d’établir des constats flagrants qui doivent être posés, évalués, appréciés et que la collectivité ne peut continuer à taire.
- Que le droit n’est qu’un instrument d’application de nos principes et de nos valeurs sociétales alors que son application risque peut être exploité dans un but conquérant, avec des dérives contraires à nos principes : les « mesures exceptionnelles » discriminatoires et contraire à nos principes, se justifient par l’urgence et le provisoire… puis elles deviennent quasi définitives lorsqu’elles durent toute la période de construction des enfants; de « l’article 223 du cc » qui apparaît aux yeux de certains justiciable comme un instrument de répudiation d’un parent; « garanti individuelle », qu’aucune loi civile ne protège à un parent le soin de vivre dignement avec un revenu minimum ; … Un dossier de presse décrivant ces dérives a été communiqué au secrétaire d’Etat.
- Le gouvernement n’a pas voulu considérer notre intérêt pour la mise en place d’un Ministère exclusivement chargé des affaires familiales et de la jeunesse ;
- L’éclatement familial a un coup très élevé qu’il conviendrait d’évaluer pour l’Etat. Les atouts d’une vie familiale ne sont pas assez définis alors que des « virus institutionnels » détruisent le fonds des atouts d’une structure familiale,
- Que la priorité de protection du couple et de la famille est déclaré dans le serment de toutes églises de toutes les religions, spécifiée dans le Livret de famille; Dès lors, les conditions de rupture d’un contrat de mariage doivent être notifiées lors des amours du couple.
- L’actuel cadre familial n’est pas rassurant pour encourager la reproduction démographique des belges,…

Le Secrétaire d’Etat à la politique des familles a exprimé sa disponibilité pour entendre les propositions de solutions ; tandis que les associations ont indiqué de leur disponibilité pour contribuer à définir les problèmes

Kerim MAAMER , Politologue – ULB, « Centre Droits Parentaux » - Bruxelles, www.justice-parentale.be
Michel WILLEKENS « Collectif des pères » - Charleroi http://laviedeperes.over-blog.com
Thierry L’ALLEMAND, Comptable, « JPJM», http://jaime-papa-et-maman.skynetblogs.be/

CDP asbl - 26 Av. Eugène Plasky • 1030 Bruxelles • Belgique
Téléphone : +32.2 – 735.88.48 • www.justice-parentale.be • e-mail : info@justice-parentale.be

 

 


All editorial content and graphics on this site are protected and may not be copied or re-used
without the express written permission of this site, which reserves all rights.

ForumFree.net